Home Société Affaire  » le chef de service de transport de la mairie de...

Affaire  » le chef de service de transport de la mairie de Marcory tué par un transporteur : voici toute la vérité

Affaire
Affaire " le chef de service de transport de la mairie de Marcory tué par un transporteur : voici toute la vérité

On en sait un peu plus sur les circonstances du décès du chef de service transport de la mairie de Marcory, Dimi Elvis, tué dans la nuit du mardi 2 novembre 2021, à Azuretti. Après son décès, le chauffeur meurtrier a été conduit à la gendarmerie de Grand Bassam.

Comme annoncé, le chef de service transport de la Mairie de Marcory, Dimi Elvis, a été tué, dans la nuit du mardi 2 novembre 2021, lors d’une altercation avec le chauffeur de taxi qui l’a conduit à Azuretti où il habitait.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: 18 hectares déclassés à Abidjan et Grand-Bassam pour le recasemment des ferrailleurs et artisans

En effet, selon des informations sourcées, Dimi Elvis avait pris, le jour des faits, un taxi en course, à Grand Bassam, en direction d’Azuretti. Une fois dans ce village, il a souhaité que le chauffeur le conduise chez lui à domicile.

« Il avait pris le véhicule en course. Ils sont arrivés non loin de chez lui. Il a donc demandé au chauffeur de taxi d’avancer pour le descendre directement chez lui. Refus catégorique du chauffeur. Il voulait son argent. Elvis a voulu empêcher le taximan de retourner. C’est comme ça que la bagarre éclate. Dimi Elvis a enlevé la clé de contact du véhicule et se dirigeait vers sa maison. Le chauffeur est venu l’assommer. Les villageois ont été attirés par les cris et ont mis la main sur le meurtrier », a confié une source, au retour de la délégation de la mairie de Marcory qui s’était rendue sur place.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : ce que Simone Gbagbo a dit devant ses juges

Nous apprenons auprès de la même source qu’après avoir assommé la victime, le chauffeur de taxi a été maitrisé par les villageois d’Azuretti. « Tous sont partis à l’hôpital avec Dimi Elvis. Quand ils sont arrivés, les médecins ont dit qu’il était déjà mort. En même temps, le meurtrier a été conduit à la gendarmerie », a raconté notre source.

Le Député-maire et l’équipe municipale présentent leurs sincères condoléances à la famille éplorée.

Lire aussi:   La ministre Mariatou Koné inaugure quatre projets à impacts rapide à Issia

Source : le courrier quotidien

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here