Home Société Affaire étudiant ivoirien en Belgique menacé de rapatriement : voici la nouvelle...

Affaire étudiant ivoirien en Belgique menacé de rapatriement : voici la nouvelle décision prise à son encontre

Affaire étudiant ivoirien en Belgique menacé de rapatriement : voici la nouvelle décision prise à son encontre
Affaire étudiant ivoirien en Belgique menacé de rapatriement : voici la nouvelle décision prise à son encontre

Pour la seconde fois, l’étudiant Ivoirien vient de remporter son procès face à l’Office des Etrangers qui exigeait son rapatriement à Abidjan, pour avoir attendu 17 jours entre la réception de son visa et son départ pour la Belgique.

Selon Esther Kouablan, ressortissante Ivoirienne et membre du Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, que nous avons joint par téléphone peu après l’énoncé du verdict ce Mercredi 10 Novembre, le procès qui vient de s’achever est le deuxième du genre dans cette affaire après un premier également gagné par l’étudiant le 04 Novembre.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: l’état-major des armées annonce un recrutement de 3000 jeunes

Le conseil des contentieux de l’étranger vient une nouvelle fois de débouter l’office des étrangers, qui au lendemain de son premier échec judiciaire dans ce dossier, introduisait une seconde fois le 05 Novembre, une demande de rapatriement de l’Ivoirien.

Pour Esther Kouablan, la procédure engagée par l’Office des étrangers contre son compatriote est entachée de nombreuses irrégularités, d’abord en ce qui concerne l’application stricte des clauses migratoires, puis par le fait que ni l’ambassade de Côte d’Ivoire à Bruxelles, ni les associations Ivoiriennes ou Africaines n’ont été avisées de la situation de Yao Kouakou Yves-Herman.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / La Représentante spéciale inaugure le siège de la coopérative des femmes de Niellé

Elle y dénonce une détention illégale qui s’est faite en contradiction avec les accords régissant les relations diplomatiques entre les pays membres de l’ACP/UE. Le cas Yao Kouakou qui survient un mois après celui d’un étudiant Congolais, aura mobilisé, nous informait-elle, les associations de la communauté Ivoirienne, ainsi que l’ambassadeur de Côte d’Ivoire en Belgique, qui selon son témoignage, a effectué personnellement le déplacement de l’aéroport pour visiter le jeune étudiant.

Lire aussi:   Le nouveau directeur général de l’OMS prend ses fonctions

Au moment où nous mettons sous presse, (15h45 GMT), une délégation de ressortissants Ivoiriens était en route pour l’aéroport de Bruxelles, d’où elle devrait conduire l’étudiant à l’Université Catholique de Louvain (UCLouvain) où il doit poursuivre son Master après avoir obtenu un visa long séjour.

Raoul Mobio

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here