Home Société Affaire élèves délogeurs à Bimbresso : le Conseil National des Droits de...

Affaire élèves délogeurs à Bimbresso : le Conseil National des Droits de l’Homme se prononce

Affaire élèves délogeurs à Bimbresso : le Conseil National des Droits de l’Homme se prononce
Affaire élèves délogeurs à Bimbresso : le Conseil National des Droits de l’Homme se prononce

Dans un communiqué de presse du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) se prononce le séjour disciplinaire des élèves délogeurs au centre de Bimbresso.

Lundi 13 décembre dernier, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie de salut aux couleurs les ministres Mamadou Touré et Mariatou Koné, respectivement Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique et Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation avaient sensibilisé les élèves du Lycée Moderne 1 et 2 d’Abobo sur le nouveau fléau des « congés anticipés » et ses conséquences.

Malheureusement, pour s’être rendu coupables de troubles dans certains établissements scolaires du pays pour exiger leur départ en congés anticipés, 70 élèves dont trois jeunes filles ont été interpelés par nos forces de l’ordre et transférés dans le Centre de Service Civique de Bimbresso où ils seront formés à la discipline.

Suite à cette situation, Le 25 décembre dernier, le centre de Bimbresso a reçu la visite conjointe du Ministre Jeunesse et du Service Civique et sa collègue de l’éducation nationale. Les deux personnalités du gouvernement sont venues s’enquérir de leurs nouvelles et leur donner des conseils à nouveau afin qu’ils prennent l’engagement, lorsqu’ils sortiront de ce centre de service civique, de ne plus recommencer leur acte et d’être plutôt des modèles pour la jeunesse du pays.

Rappelons que le Gouvernement prévoit sur la période 2021-2025, la réhabilitation des 05 Centres de Service Civique existants et l’implantation d’un Centre de Service Civique dans les 12 districts autonomes que compte le pays, pour la prise en charge de 60 000 jeunes.

Yeclo

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here