Home Société Affaire décès d’un laveur au violon : son père porte plainte devant...

Affaire décès d’un laveur au violon : son père porte plainte devant les tribunaux

Affaire décès d'un laveur au violon : son père porte plainte devant les tribunaux
Affaire décès d'un laveur au violon : son père porte plainte devant les tribunaux

De nouvelles informations naissent dans l’affaire du laveur-moto Konaté Yardjouma Hamed, mort au violon du 18 è arrondissement du commissariat de Cocody-Riviera.

Son géniteur, Monsieur Konaté Fanan a franchi les portes du parquet du Commissaire du Gouvernement en compagnie de son avocat le mardi 23 novembre pour porter plainte contre les policiers impliqués. Il s’agit le commissaire de police, l’officier Loukou en charge du dossier, l’officier de permanence le jour des faits ainsi que les trois sous-officiers au poste également.

Lire aussi:   Découvrez l’histoire d’une Nigériane qui a accouché après une grossesse de 2 ans et 4 mois

Pour rappel, l’autopsie ordonnée par le Commissaire du Gouvernement a été faite par le médecin légiste.

Les résultats de cette autopsie ont été transmis au Commissaire du Gouvernement mardi, selon notre source. L’enquête étant ouverte et l’autopsie accomplie, Ange Kessi, le commissaire du Gouvernement a enjoint les pompes funèbres de remettre le corps à sa famille en vue de son inhumation. En ce qui concerne la procédure judiciaire, elle est toujours en cours selon la même source.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : A Binhouin, violent conflit entre Yacouba et Malinké suite à un accident, un mort, plusieurs biens calcinés

« Nous avons été reçu dans la soirée d’hier, par le commissaire du gouvernement, le procureur Ange Kessi Bernard qui nous a rassuré que l’autopsie pratiquée sur le corps de notre fils Konaté Yardjouma Hamed s’était bien déroulée. Ainsi, nous pouvons dès à présent disposé du corps de l’enfant pour son enterrement. Le programme vous sera communiqué ultérieurement », a précisé pour sa part le père de la victime.

 

Lire aussi:   Mise en place d’un Comité d’écriture de la loi sur la parité en Côte d’Ivoire

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here