Home Société Affaire de gibier : une ministre crache ses vérités au général de...

Affaire de gibier : une ministre crache ses vérités au général de Makosso

Affaire de gibier : une ministre crache ses vérités au général de Makosso
Affaire de gibier : une ministre crache ses vérités au général de Makosso

L’affaire entre le général Makosso et la web-humoriste Sarra Messan continue de faire réagir. Après les réactions de plusieurs internautes sur le sujet, la ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté, Belmonde Dogo a montré son indignation à son tour.

Après avoir traité Sara Messan de « gibier », la ministre Belmonde Dogo a exprimé son mécontentement face à cette appellation dénigrante de la gent féminine.

C’est dans l’émission Yvidéro Show, sur la chaîne NCI que celui que l’on appelle le père de la marmaille a tenu des propos dévalorisants contre la web-humoriste.

Dans ses propos, il explique avoir eu des relations s3xuelles avec Sara Messan en la qualifiant de « gibier ». Cette appellation a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux. La ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté s’est également faite entendre sur le sujet.

« Arrêtez de nous traiter de gibier. Nous ne sommes pas des gibiers, nous ne sommes pas des bois, nous ne sommes pas des animaux, nous sommes des femmes. Je ne sais pas pourquoi l’Ivoirien est outré de l’entendre à la télévision, mais au quartier c’est un langage, ça doit changer. C’est ce qui se dit au quartier, dans les bistrots qui se retrouve à la télé donc le changement doit commencer par nous même d’abord« , a-t-elle-confié.

La ministre a, par la suite, sensibilisé les femmes a imposer ce changement aux hommes :

« La femme ça se respecte parce que c’est la femme qui donne la vie. Au-delà de la vie, j’aime le dire, l’homme est le chef de famille et la femme en est le pilier« .

Côte d'Ivoire/ Une ministre dit ses vérités au général Makosso : "la femme n'est pas un gibier"

afrikmag

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here