Home Société Abobo : une famille perd mystérieusement deux enfants

Abobo : une famille perd mystérieusement deux enfants

Abobo : une famille perd mystérieusement deux enfants
Abobo : une famille perd mystérieusement deux enfants

Ohouo Prince Rayane âgé de 15 ans, élève en classe de 4ème et Koné Chontinin Howel, 3 ans, sont décédés mystérieusement le vendredi 5 novembre 2021. Leurs parents encore sous le choc de leur brusque disparition veulent connaitre l’origine du mal qui les a emportés au même moment.

La famille Kotchi est encore sous le choc. Elle a perdu mystérieusement deux enfants, le vendredi 5 novembre 2021. Il s’agit de Ohouo Prince Rayane, 15 ans, élève en classe de 4ème et Koné Chontinin Howel, âgé de 3 ans. Le corps du premier nommé est actuellement à la morgue d’Anyama, quand celui du second est conservé à la morgue de l’hôpital Félix Houphouët Boigny d’Abobo.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : vers l’élaboration d’une carte nationale sanitaire

A en croire Soir Info qui livre cette information, le jour du drame, Ohouo Prince Rayane pique une crise pendant la nuit. Les parents l’évacuent à bord de leur véhicule dans un centre de santé le plus proche. Malheureusement, Prince Rayane meurt dans leurs bras, sans même qu’ils s’en rendent compte. Ce sont les praticiens qui le leur font savoir.

Le choc est terrible. Le père qui espérait retourner à la maison avec son fils requinqué par les praticiens est inconsolable. Mais au même moment, il reçoit un coup de fil de la maison. Il croyait que ce sont des voisins ou des proches qui voulaient en savoir un peu plus sur l’état de santé de Rayane. Que non ! Une autre terrible nouvelle lui est annoncée.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Nassian, dépossédé de sa moto, un proviseur de lycée contraint à 6 km de marche

L’autre enfant répondant au nom de Koné Chontinin Howel vient, à son tour, de piquer une crise. L’informateur fait savoir que le petit a été rapidement évacué dans une clinique dans les environs du quartier Ndotré. Mais son état de santé ne s’améliore pas. Le médecin traitant réfère le petit à l’hôpital Félix Houphouët Boigny d’Abobo. Malheureusement, les minutes qui suivent, Koné Howel l’âme. Deux morts sur les bras le même jour. Les praticiens et des voisins ont du mal à consoler la famille en détresse. Celle-ci veut comprendre, à présent, la disparition mystérieuse de ses enfants.

Lire aussi:   Le Discours du Ministre Anne Désirée Ouloto, à la Cérémonie d’engagement national : ‘’Engageons-nous à être des Ambassadeurs de la propreté et de la salubrité’’

linfodrome

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here