Home Politique « Voici pourquoi Simone Gbagbo doit se ressaisir »

« Voici pourquoi Simone Gbagbo doit se ressaisir »

"Voici pourquoi Simone Gbagbo doit se ressaisir"

Nous avons été de ceux qui ont pensé qu’il fallait accorder une place de choix à Simone Gbagbo au sein du parti en voie de construction parce qu’elle semblait représenter pour nous un symbole d’engagement et de fidélité à l’égard du référent politique Laurent Gbagbo ;

Nous avons été nombreux à croire que notre Ex-première Dame avait été manquée de respect dans le processus de mise en place du nouveau parti souhaité par notre leader ; Mais voilà que, pris au piège de l’émotion et du dilettantisme politique, la suite des événements, comme pour corroborer la célèbre formule du président Gbagbo selon laquelle « Le temps, c’est l’autre nom de Dieu », nous donne tort.

Nous étions de ceux qui ont appelé à un dialogue interne entre Le Président Laurent Gbagbo et son ex-compagne pour aplanir les malentendus ; Oui nous avions cru que les deux fondateurs du FPI ensemble réunis, serait une bénédiction pour le succès du nouveau parti. Mais c’était sans compter l’esprit de défiance de Maman Simone qui semblait détenir un agenda caché, et cela ne fait dorénavant l’ombre d’aucun doute.

Lire aussi:   « Les conditions ne sont pas réunies pour une élection présidentielle crédible et inclusive en Côte d’Ivoire » (Tidjane Thiam)

L’Ex-première Dame a usé de subterfuge et de ruse perfide dans un élan de victimisation pour émouvoir et tromper l’opinion ; elle a corrompu nos consciences fragiles et émotives pour s’attirer la sympathie politique de l’opinion. Après s’être répandue dans la presse par un communiqué laconique dénonçant l’attitude d’inconsidération de ses « ex-camarades » qui, selon elle, ne l’auraient pas approché (?) personnellement dans la mise en place des structures chargées de mener les réflexions sur la création du nouveau parti, Maman Simone Gbagbo s’est refusée de répondre à l’appel du président Laurent Gbagbo.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: démarrage "imminent" de la révision de la liste électorale en vue des élections législatives

Elle a désormais officiellement choisi la voie de la dissidence contre celle de la conciliation et de la synergie d’action ; ce qui nous convainc davantage de l’évidence d’un agenda caché, maladroitement dissimulé. Le président Laurent Gbagbo a-t-il besoin de ‘’pleurnicher’’ derrière un militant, fut-il de première heure, pour progresser dans la mise en œuvre de son idéal politique, lui qui fait de la rigueur, de l’honnêteté et de la loyauté un modus vivendi ?

L’Ex-première Dame a posé des actes assez gravissimes sur lesquels le Président Laurent Gbagbo, fidèle à ses principes de respect envers la femme et surtout envers celle qu’il avait tant aimé et en qui il avait mis toute sa foi, a choisi de se taire. Mais jusqu’à quand le sera-t-il au regard de toute la confusion qu’elle s’évertue à installer dans les consciences et qui donne à AFFI de croire que cette affaire de nouveau parti va capoter ?

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Grève à la fonction publique, les discussions entre syndicats et Gouvernement reportées à une date ultérieure

Faut-il avoir peur du départ de Maman Simone ?

Il ne le faut pas car, c’est Gbagbo qui a fait Simone et non le contraire. Elle-même le dit haut et fort même si elle rumine bas des désirs de vendetta. Maman Simone doit se ressaisir car tous ceux qui sont passés par ce raccourci ont obscurci voire assombri leur avenir. Le tribunal de l’histoire est toujours sans pitié.

Léon Saki

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here