HomePolitiquevoici les 5 avocats de l’État ivoirien qui ont perdu le procès...

voici les 5 avocats de l’État ivoirien qui ont perdu le procès face à Laurent Gbagbo et Blé Goudé

voici les 5 avocats de l'État ivoirien qui ont perdu le procès face à Laurent Gbagbo et Blé Goudé
voici les 5 avocats de l'État ivoirien qui ont perdu le procès face à Laurent Gbagbo et Blé Goudé

Le député Rhdp de Kani, Abdoulaye Meité Ben fait partie d’un pool d’avocats que l’État de Côte d’Ivoire a engagés pour la défense de ses intérêts dans le dossier qui l’a opposé récemment au président Laurent Gbagbo et au ministre Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale. Ce sont : Jean-Pierre Mignard, Pierre Emmanuel Blard, Mamadou Koné et Jean-Paul Benoît.

Me Jean-Pierre Mignard ( Photo d’archives )

Le 21 janvier 2020, ces cinq avocats de l’État ivoirien ont déposé devant la Cour d’appel un document de 12 pages enregistré sous le numéro : ICC 0471-01/51211221. Dans ledit document, Maitre Abdoulaye Meité Ben, élu fraîchement député de la circonscription électorale de Kani et ses collègues ont expliqué au président de la Chambre d’appel de la CPI, les raisons pour lesquelles le président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goude ne devraient plus retourner dans leur pays, en Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Coup de tonnerre au sein du FPI d'Affi, des fédéraux rendent collectivement leur démission

Me Abdoulaye Meite Ben( Ph.d’archives )

Selon les arguments développés dans ce document, » le retour de M. Gbagbo en Côte d’Ivoire serait un facteur grave de désordre puis que M. Gbagbo et ses partisans ne manqueraient pas d’exploiter la décision d’acquittement « .

Pour ces seuls motifs, le député ivoirien et ses amis ont estimé que les désormais anciens prisonniers de La Haye ne méritaient pas d’être libres. Et ils y ont bataillé ferme pour ne pas que cette liberté, ou à tout le moins, l’acquittement définitif soit accordé à Laurent Gbagbo et Charles Blé Goude. Malheureusement pour eux, la Chambre d’appel ne les a pas suivi. Bien au contraire, le juge président qui n’est pas né de la dernière pluie, a rejeté en bloc ces arguments peu convaincants tout comme il a renvoyé ceux de la Procureure Fatou Bensouda qui étaient eux aussi d’une extrême faiblesse..

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Crise au MFA, voici le véritable verdict du jugement du 14 mars, selon le camp Moutayé

Me Jean-Paul Benoît (Ph. d’archives )

Alors qu’on croyait que tout était fini, et que chaque partie au procès devait se plier à la décision de la Chambre d’appel, c’est malheureusement ce moment que Maître Abdoulaye Meite Ben a choisi pour ouvrir de nouveaux fronts, multipliant depuis quelques jours des sorties médiatiques. Comment des gens qui n’ont pas tremblé devant la justice internationale et qui en sont d’ailleurs sortis totalement blanchis, lavés de tout soupçon, peuvent-ils être subitement pris de panique face à la justice de leur pays ? Vivement que l’on profite de la décision d’acquittement du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goude pour appeler à l’apaisement et à la réconciliation des Ivoiriens. La Côte d’Ivoire s’en porterait mieux.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : 45ème anniversaire de la BOAD, Ouattara s'envole pour Lomé

Me Pierre Emmanuel Blard ( Photo d’archives )