Home Politique Visite des Wê à Gbagbo: que cachent les menaces du RHDP?

Visite des Wê à Gbagbo: que cachent les menaces du RHDP?

Visite des Wê à Gbagbo: que cachent les menaces du RHDP?
Visite des Wê à Gbagbo: que cachent les menaces du RHDP?

Menacer, intimider des populations, des chefs traditionnels qui ne sont pas inscrits dans leur logique ou qui sont soupçonnés d’avoir de la sympathie pour un opposant, est devenu depuis, monnaie courante chez les cadres du Rhdp. Ce comportement qui ne cesse de prospérer dans le camp du parti présidentiel est pourtant contraire aux valeurs de démocrate que tente de se donner le pouvoir.

La visite des chefs traditionnels des régions du Cavally et du Guémon samedi dernier, à l’ancien président Laurent Gbagbo fait couleur beaucoup de salives. Notamment chez certains cadres du parti présidentiel, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Celui qui a le plus fait parler de lui est le secrétaire d’Etat en charge des Affaires maritimes et portuaires, Célestin Sérey Doh. Ce collaborateur d’Alassane Ouattara a vu d’un mauvais œil la visite du peuple wê à Laurent Gbagbo à Mama et selon les échos fortement relayés dans la presse et sur la toile, il n’est pas resté inactif face à cette démarche qu’il a trouvée anormale.

Lire aussi:   HUMILIATION PRÉSIDENTIELLE : MME DOMINIQUE OUATTARA REFOULÉE À L’ÉLYSÉE (Chris Yapi)

Dans un article paru chez nos confrères de Le Nouveau Réveil, il est fait cas d’une communication téléphonique entre Célestin Sérey Doh et un animateur de Guémon FM dont il est le fondateur. Dans le retranscrit de nos confrères, le patron de Guémon FM aurait tancé ouvertement l’animateur qu’il accuse de se servir des antennes de la radio pour sensibiliser les populations à effectuer le déplacement à Mama.

ACTIFS CONTRE LA LIBERTE DES CHEFS WE

Outre Célestin Sérey Doh, Anne Désirée Ouloto, ministre de la Fonction publique s’est, elle aussi, offusquée de cette visite des Wê à l’ancien pensionnaire de la prison de La Haye. Sa réaction a été fortement relayée par les journaux proches du Rhdp. Ces réactions des cadres Wê du parti d’Alassane Ouattara qui est loin d’être un cas isolé au Rhdp, contrastent avec les fondements de la démocratie, de la liberté et même l’esprit de la réconciliation nationale prônée par le président de la République.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: CPI, Bredou M'Bia s'explique sur sa déclaration où il demandait à la police de soutenir le pouvoir Gbagbo

Cela fragilise davantage le climat social déjà mis à mal par toutes ces crises qu’a connues le pays ces dernières années. C’est devenu une norme chez les collaborateurs d’Alassane Ouattara de faire du chantage aux populations, notamment aux chefs traditionnels lorsque ces derniers sont soupçonnés d’avoir quelques amitiés avec un opposant au régime.

DES PRATIQUES QUI NE DATENT PAS D’AUJOURD’HUI

L’on se souvient encore que des chefs de village du Nord, soupçonnés d’être proches de l’ancien président de l’Assemblée nationale, avaient reçu de nombreuses menaces. Notamment dans le Poro. Tout ceci est pourtant contraire aux valeurs républicaines qui veulent que les portes d’un chef coutumier soient ouvertes à tous ceux qui souhaitent lui rendre visite.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: La défense d'Abehi dénonce le manque de courage des juges et va faire appel du verdict

La Constitution ivoirienne même autorise chaque citoyen à faire le choix qui est conforme à ses valeurs, à sa conscience et ses aspirations. Encore plus, il est paradoxal que le Rhdp qui revendique être un rassemblement pour la démocratie et la paix soit réfractaires aux valeurs démocratiques jusqu’à poser des actions qui, à la longue, peuvent mettre à mal la paix.

Comment des démocrates peuvent-ils empêcher des populations d’aller d’un point A à un point B, fut-il pour rendre visite à un adversaire politique ? Toute entrave à cette liberté est en violation des normes démocratiques. Il est temps pour Alassane Ouattara et son clan de s’inscrire résolument dans une vision plus humaine de la politique. La chasse à tout va à l’adversaire politique est un facteur essentiel qui conduit un régime à sa perte.

Générations Nouvelles 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here