HomePolitiqueViolences au Pdci – Rda /Jean Louis Billon prend fermement position :...

Violences au Pdci – Rda /Jean Louis Billon prend fermement position : Ce qu’il propose

Violences au Pdci - Rda /Jean Louis Billon prend fermement position : Ce qu'il propose
Violences au Pdci - Rda /Jean Louis Billon prend fermement position : Ce qu'il propose

Jean Louis Billon, député Pdci et secrétaire exécutif en charge de la communication et de la propagande s’est exprimé depuis Yopougon sur la crise actuelle qui secoue son parti. C’était à l’occasion de la sortie du mouvement « Pierre d’angle de Jean Louis Billon » dirigé par Florent Séri.

Le cadre du Pdci qui est arrivé vers la fin de la cérémonie a eu à dire quelques mots pour éclairer sa position et son ambition. Sous le flot des questions des journalistes, il n’a pas mâché ses mots pour dire sa désolation face à la montée de violence dans le parti fondé par Houphouët. Il y a 48h de cela, une réunion du secrétariat exécutif avec les structures de jeunesse a été violemment attaquée par des gens présentés comme des fascistes.

Lire aussi:   À quelques semaines des législatives : Bédié perd un proche collaborateur

« Il y a des querelles de personnes et des gens qui réclament des comptes. C’est dommage d’en arriver à un tel niveau de violence dans le parti comme on l’a vu, il y a 48 h mais je pense qu’on en sortira plus forts parce qu’il faut apprendre des crises. Rassurez vous de ce côté-là, parce qu’à un moment donné les instances du parti vont se réunir pour calmer la situation et faire en sorte que les militants soient satisfaits. Il y a beaucoup de militants qui sont mécontents. On peut les comprendre mais il est bon qu’on se parle. Il ne faut pas oublier que le Pdci est le parti qui prône le dialogue. Je pense qu’à un moment donné on va se parler. Le président Bédié ne s’est pas encore prononcé. Il va se prononcer bientôt mais après tout ce qu’il s’est passé, il faut que le parti se remette en question et se positionne pour le futur. Ça va passer par une réorganisation, le congrès et tout ça. Si nous voulons être un parti pérenne et atteindre dans quelques années le centenaire, il faut naturellement que l’on favorise la cohésion et une meilleure réorganisation du parti », a éclairé le député de Dabakala qui s’est présenté comme le seul député au-delà du 8e parallèle non-Rhdp.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Bro Grèbè chez la grande chancelière pour parler de la paix et la réconciliation