HomePolitiqueVacance au sommet de l’État: Ça pose un problème de bail de...

Vacance au sommet de l’État: Ça pose un problème de bail de confiance

Vacance au sommet de l’État: Ça pose un problème de bail de confiance
Vacance au sommet de l’État: Ça pose un problème de bail de confiance

Il y a quelques temps, Linfodrome évoquait l’état de convalescence au niveau régime d’Abidjan. L’article intitulé ‘’Le pouvoir d’Abidjan sur des civières les ivoiriens-compatissants’’ est une vérité qui n’échappe à personne. Plusieurs cadres du régime RHDP occupants des postes de haut rang dans certaines institutions de la République sont internées, en repos maladie, démissionnaire ou décédé(…). La semaine dernière, le chef de l’Etat Alassane Ouattara s’est envolé pour la France. Ce qui créé en ce moment une vacance au sommet de l’Etat de sorte que les populations se demandent qui dirige le pays ?

Le Premier Ministre, chef du gouvernement et ministre de la défense, Hamed Bakayoko, le Président du Senat Ahoussou Koaudio Jeannot, le Président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro quoique rentré de la Turquie reste encore dans un état grabataire. Toutes ces personnalités citées sont pour la plupart hors service en ce moment. Même si les services de communication du Premier ministre donne d’entretenir de l’espoir avec l’état de santé du chef de gouvernement, il est à noter que le Golden-boy est absent de son poste pour des dossiers chauds au sommet de l’Etat.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Le ministre de la Défense, Bakayoko “rassuré de la capacité de l’armée à protéger les populations”

S’agissant du Président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou Kouadio, la vacance au niveau de cette institution est observée depuis plusieurs mois maintenant. D’un autre côté, on note une longue vacance depuis le 7 décembre 2019, date du décès de Charles Koffi Diby, feu le Président du Conseil Economique, Social et culturel.

Ce poste est resté vide jusqu’à nos jours. La liste des vacances au sommet de l’Etat est longue et touche des institutions ultras sensibles. On a encore en mémoire, la démission du Vice-Président Daniel Kablan Duncan le 13 juillet 2020. Le Président de la République n’a jusque-là, trouvé aucun successeur. Ce fauteuil est resté vide du fait que le Chef de l’Etat continue de battre ses cartes afin de trouver un Vice –Président.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Le président Ouattara annonce la création d’un poste de vice-président

La Côte d’Ivoire se cherche un Vice –Président qu’on ne trouve pas

Aujourd’hui absent du pays, il revient au Vice-Président d’assurer la gestion des choses de l’Etat. Hélas, la Côte d’Ivoire se cherche un Vice –Président qu’on ne trouve pas.

Un souci au niveau du bail de confiance

Qu’est ce qui cloche pour désigner des intérimaires ou remplacer les postes vacants au sein de ces institutions ? Est-ce un souci au niveau du bail de confiance ? Le pays n’a- t- il plus de cadres compétents ?

Lire aussi:   Moussa Dosso et Sidiki Konaté limogés : "Jamais le RHDP ne fera confiance aux anciens pro-Soro"

Autant de questions qui méritent des réponses sinon loin de nous l’idée de ranger au garage ces hautes personnalités alitées. Mais il importe tout de même de se pencher sur le sujet. Car la longue vacance pour des fauteuils tels que la Vice-Présidence, le Conseil Economique et Social, l’Assemblée Nationale, même au niveau du Premier ministre intrigue.

Lorsque feu Amadou Gon Coulibaly avait été évacué d’urgence en Europe, le président Ouattara n’a pas tardé à désigner l’actuel PM, Hamed Bakayoko pour assurer l’intérim. Aujourd’hui, il est visiblement difficile de trouver des intérimaires. Et ça, ça turlupine les esprits.