HomePolitiqueurgent-législatives 2021: Yasmine Ouégnin à genoux suppliant Bédié et pourtant

urgent-législatives 2021: Yasmine Ouégnin à genoux suppliant Bédié et pourtant

urgent-législatives 2021: Yasmine Ouégnin à genoux suppliant Bédié et pourtant
urgent-législatives 2021: Yasmine Ouégnin à genoux suppliant Bédié et pourtant

Les militants du PDCI bien tenu par le président Henri Konan Bédié, certainement à la recherche de l‘oiseau rare, vont contre mauvaise fortune, bon cœur avec la main de la jeune fille du protocole du fondateur dudit parti. Selon eux, elle fait partie de cet essaim interne dit de jeunes qui ne manque pas de tirer en sourdine à boulet rouge sur ‘’les vieux’’ du parti. Notamment, le président Bédié, son Secrétaire Exécutif Kacou Guikahué et autres.

Les militants souviennent encore que leur tenue (les jeunes cadres du PDCI) à l’occasion de la crise suivant la présidentielle avec le blocus historique du domicile des leaders de l’opposition menée par le patron du PDCI a été expressive. ‘’Les vieux quittez’’, voilà l’esprit de la fille du vieux Georges Ouégnin qui transparaît au grand jour comme pour tous les autres, qu’il soit Jean Louis Billon. Ils ont tous souhaité la chute de Bédié, s’ils n’en riaient pas sous cap.

Et là, la situation que vit le Secrétaire Exécutif du PDCI, Maurice Kacou Guikahué dont ils souhaitent la fin à la tête du parti aux côtés de Bédié, s’ils ne se sont pas tous empressés de saluer son remplacement audit poste, même un simple intérim, les soulage. Son retour est attendu, regret pour eux. Aujourd’hui, la petite Yasmine, fille Ouégnin supplie les larmes aux yeux, à genoux, les vieux du PDCI pour la validation de sa candidature à la candidature pour les législatives 2021. Pathétique !

Lire aussi:   Des cadres du PDCI menacés ? Bédié brise le silence

Mais que ne fait-il pas, le père Ouégnin, pour sa jeune fille! Lors du blocus du domicile de Bédié, il a été invisible, mais, ces derniers jours, il ne manque pas de retrouver la piste du domicile Bédié et du siège du parti. Faisant des mains et des pieds pour excuser le comportement de sa fille. Une véritable plaidoirie pour que ”les vieux” acceptent la candidature de sa jeune fille, face à celle du maire de Cocody, Yacé. Elle peut compter encore sur le père Ouégnin Georges, celle-là. Bref, ”les vieux sont encore à la barre”…

Voici le pathétique message de la jeune fille Ouégin aux militants PDCI

«À l’expiration de ce 2nd mandat de député que vous, vaillants habitants de Cocody, m’avez confié, sans bannière partisane en 2016, il me fallait décider de la direction que doit prendre mon engagement politique à votre service.

Tout comme vous, j’ai noté que l’élection présidentielle d’octobre 2020 a présenté des signes évidents de recul démocratique, provoqué par la violation flagrante de notre Constitution, ainsi que par de nombreuses atteintes aux valeurs fondamentales de transparence, d’équité et d’inclusion, exigées par tout processus électoral digne de ce nom. Nul besoin de rappeler ici les fâcheuses et regrettables conséquences de cette dernière consultation populaire.

Après avoir observé un temps de réflexion pour mieux apprécier ce contexte socio-politique inédit, il m’est paru clair que l’heure était au rassemblement et à l’unité d’action. Ce dimanche 10 janvier 2021, j’ai donc déposé mon dossier de candidature auprès des instances compétentes du PDCI-RDA, désireuse de défendre les couleurs de ma formation politique au scrutin législatif de mars prochain.

Pour moi, il était juste et utile de solliciter une troisième fois, le parrainage de ce parti, si cher à mon cœur, dont je suis demeurée militante et membre du Bureau Politique, surtout maintenant que la page de sa collaboration/unification avec le RHDP a définitivement été tournée.

Ces législatives pourraient, de mon point de vue, offrir une excellente opportunité de redonner au Peuple de Côte d’Ivoire sa souveraineté confisquée, à travers la désignation de ses dignes représentants, à l’issue d’un scrutin que je souhaite ouvert, régulier et équitable.

Par la conjugaison des formidables énergies et des diverses compétences dont regorgent l’Opposition politique et la Société civile ivoiriennes, et grâce à votre mobilisation sans précédent et vos précieuses contributions, nous pourrons alors obtenir une solide majorité à l’Assemblée nationale et remettre notre pays sur les rails de la Démocratie.

Ainsi, la Politique pourra (enfin) se consacrer à la recherche du bien-être de tous nos concitoyens et au développement harmonieux de notre Nation». Yasmina OUEGNIN, Députée sortante de la circonscription de Cocody.

Lire aussi:   Communiqué du conseil des ministres du mercredi 07 décembre 2016

Ainsi donc, les vieux apprécieront. Mais la sagesse du descendant de Daoukro, fera le reste, même si le vieux Georges Ouégnin ne dort plus à rappeler tout ce qu’il a donné de sa vie pour Houphouët-Boigny, père du PDCI. Bédié le sait.

source: le débat ivoirien