Home Politique Union du Grand Nord : Trotsky Cissé révèle les points suspects de...

Union du Grand Nord : Trotsky Cissé révèle les points suspects de l’initiative

Union du Grand Nord : Trotsky Cissé révèle les points suspects de l'initiative
Union du Grand Nord : Trotsky Cissé révèle les points suspects de l'initiative

Les avis sont profondément tranchés sur la création de l’Union des cadres et élus du Grand Nord . Originaire de Bako (nord ouest de la Côte d’Ivoire) le jeune leader Trotsky CISSÉ se prononce sans langue de bois sur cette association communautaire.

Je vois des multitudes de publications qui vont à l’encontre de cette organisation. Mais j’avoue que je ne vois aucune qui l’a dénoncé sur la base de réels arguments .

Je suis le premier , pour ne pas dire le seul fils du district du Denguélé à m’opposer au mécanisme dès sa création. Dans un groupe WhatsApp où échangent tous les cadres des régions de FOLON et de KABADOUGOU sans différenciation politique, dont sont membres les ministres NASSENEBA TOURÉ, CAMARA ADAMA ,GAOUSSOU TOURÉ , DIAKITÉ COTY et le SÉNATEUR VASSIRIKI DIABY .

Cette opposition au mécanisme a même occasionné mon retrait de la plate-forme pendant trois semaines , par les administrateurs à la demande de certains hauts cadres. Mais je fus réintégré par la suite .

À ma réintégration, je n’ai pas manqué d’exprimer mon inquiétude à FANNY IBRAHIM fils de TEMÉ par ailleurs membre de la commission organisation de UNG .

En effet, je lui ai fait savoir que j’étais inquiet de l’absence des frères cadres du nord tels que  KATINAN KONÉ, ISSA MALICK COULIBALY… Ma seconde inquiétude se situait   au niveau  la première réunion de UNG qui a eu lieu au siège du RHDP à la Rue Lepic .

Le frère FANNY m’a fait savoir que tous les fils hauts cadres  sans distinction politique avaient été contactés pour invitation. Quant à ma seconde inquiétude, il m’a rassuré que c’est parce qu’ils n’avaient pas eu un autre endroit , que la première réunion s’est tenue au siège du RHDP .

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: en 2020, Guillaume Soro se voit «comme un homme de mission»

Je n’ai pas manqué de lui dire que c’était un mauvais départ pour une organisation qui était censée réunir tous les fils de différentes obédiences politiques , de onze régions.

Par la suite les autres réunions ont lieu dans des endroits n’appartenant à aucun parti politique. J’ai prévu prendre part à la dernière réunion en date du mardi passé. J’irais pour poser mes préoccupations, mais je n’ai pas effectué le déplacement à cause de mon emploi du temps.

Ma troisième inquiétude se situait au niveau du mécanisme. J’ai estimé que un Monsieur comme KAFANA KONÉ, bien que fils du Nord était très mal placé pour être la tête de la mise en place d’une telle organisation.

Parce que l’homme en question ( KAFANA ) est maire de YOPOUGON , une commune de la région d’Abidjan. Et donc il devait être préoccupé par le Développement de la commune dont il est premier magistrat . Pour moi , c’est une insulte à l’égard des populations qui ont élu KAFANA . S’il s’agit bien de conjurer nos forces pour apporter un plus au développement du Nord , KAFANA devait se sentir plus cadre et élu de YOPOUGON , même s’il est fils du Nord.

Je demeure dans cette posture . Je trouve incohérent que ce soit lui KAFANA maire d’une commune du Sud qui soit tant engagé dans une association de développement des fils du Nord. S’il se sent vraiment prêt à servir le Nord, qu’il démissionne de la mairie de Yopougon pour être un élu du grand Nord.

J’ai échangé avec un ami Baoulé du grand centre à qui j’ai donné cette même opinion suite à la création de l’Union des des cadres du Grand Centre en 2020 . Je ne peux pas comprendre que AMÉDÉE KOUAKOU qui est maire de Divo , une ville de l’ouest , soit président des cadres du Grand centre. C’est inadmissible tout comme le cas KAFANA qui fait l’actualité.

Lire aussi:   Siège du FPI: la seconde épouse de Laurent Gbagbo déboutée par la justice ivoirienne

Sinon dans le font je ne suis pas opposé à une Union  des cadres du Nord , Centre , de l’Ouest entre eux. Tant que ça peut être des organes qui peuvent donner un coup de pouce au développement de nos régions, je suis d’avis.

Mais là où je trouve la mauvaise fois de certains, c’est lorsqu’ils font des publications pour tout lier à des idées obscures. Tant que c’est l’Union des cadres du Nord pour le Développement qui sera prônée, je ne trouve pas d’inconvénient.

Le jour l’organe fera une déclaration pour dire qu’il soutient officiellement le RHDP ou un autre parti à une élection , j’aurai trop tôt eu raison d’avoir eu des inquiétudes. Et ceux qui s’y opposent aujourd’hui disant que c’est une union pour le RHDP n’auront pas eu tort.

Mais tant que l’objectif reste l’Union des cadres des 11 régions sans distinction politique pour le développement du Nord, je suis d’accord.  Parce que je suis fils du Nord et je ne peux pas abandonner ma région. Je suis ODIENNÉ et sans complexe .

Si tous les fils de toutes les parties du pays s’unissaient dans l’objectif de développement leur localité, en plus de ce que fera l’état, ce seront des initiatives à saluer. On va considérer ces regroupements comme des Mutuelles de développement plus large . Pourvu que l’idée de la politique politicienne ne soit pas prédominante.

Aujourd’hui on retrouve des mutuelles de Développement partout dans tous les villages , toutes les communes , sous-préfectures et régions. Même dans la région de la ME chez Patrick Achy , les cadres l’ont fait tout récemment.  Dans le Sud Comoé c’est le même cas.

Lire aussi:   La Côte-d’Ivoire « n’est en aucune manière impliqué » dans la tentative d’interpellation de Soro à Barcelone (Affaires étrangères)

Nous avons le cas de Yacolidabouo le village de ZADY KESSY qui est une expérience de développement, du fruit de l’Union, qui fait de ce village certainement le plus beau de la Côte d’Ivoire.

Tu  ne peux pas te plaindre de l’Union des Cadres du Grand Nord , alors que les gens du centre ( Baoulé) se sont réunis pour créer la leur , qui ne t’a pas offusqué.

Je suis pour UNG mais pas pour qu’elle soit pensée par des fils Nordistes élus du Sud ou de l’ouest. Tu ne peux pas être maire au Sud et être imprégné des problèmes du Nord jusqu’à vouloir les résoudre.

Tout comme AMÉDÉE KOUAKOU qui est maire de DIVO à l’ouest et qui pilote l’Union des cadres du Grand centre ( Baoulé ) , je ne suis pas pour que KAFANA décide à la place des fils qui sont restés fidèles au Nord.

Quant à ceux qui disent que ALASSANE OUATTARA est du Nord , vous devez comprendre qu’il n’est pas élu pour une partie de la Côte d’Ivoire mais pour la nation toute entière.

On ne peut vouloir qu’un pouvoir soit au service de tous , et au même moment souhaiter qu’il soit pour une seule partie du pays , parce que les fils de là où est issu le Chef de l’Etat, ont décidé de s’unir.

On ne peut pas vouloir une chose et son contraire.

Cisse Souleymane  

Fils de TINDRIMA-SOKORO 

Sous-préfecture de BAKO

Région du KABADOUGOU 

District du DENGUÉLÉ

Ex- Candidat aux législatives 2021 à BAKO

Source : le courrier quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here