HomePolitiqueUne affaire de don oppose Nathalie Yamb à Richard Donwahi

Une affaire de don oppose Nathalie Yamb à Richard Donwahi

Une affaire de don oppose Nathalie Yamb à Richard Donwahi
Une affaire de don oppose Nathalie Yamb à Richard Donwahi

Nathalie Yamb n’est pas du tout contente d’Alain-Richard Donwahi. La conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, le fondateur de Liberté et démocratie pour la République (LIDER, opposition) a chargé le ministre des Eaux et Forêts qui a récemment annoncé un don à la Mutuelle de développement de ROA (MUDER). Qu’est-ce qui a suscité la colère de la « dame de Sochi » ?

Dans une publication sur son compte Twitter, Alain-Richard Donwahi a laissé entendre qu’il venait de faire un don à la Mutuelle de développement de ROA (MUDER). « J’ai fait don d’une ambulance à la Mutuelle de Développement de ROA (MUDER), dans la sous-préfecture de Grand-Zattry au nom de SEM @AOuattara_PRCI, président de la République de Côte d’Ivoire », a tweeté le ministre ivoirien des Eaux et Forêts.

Lire aussi:   Nathalie Yamb s’en prend une nouvelle fois à la France

Il n’en fallait pas davantage pour susciter la colère de Nathalie Yamb, une farouche opposante au régime d’Alassane Ouattara. Cette proche de Mamadou Koulibaly, l’un des anciens collaborateurs de Laurent Gbagbo, a ouvertement sorti les griffes contre Alain-Richard Donwahi. Elle a porté des critiques contre le président du Conseil régional de la Nawa (sud-ouest de la Côte d’Ivoire).

« Espèce de menteur. Vous n’avez fait aucun don. Le peuple lui-même, à travers le paiement des impôts, a acheté une ambulance qui a été attribuée à la Mutuelle de développement de Roa. Maintenant dites-nous ce qui a justifié le choix de cette mutuelle plutôt que celui d’un CSU », a répondu la militante suisse d’origine camerounaise.

Lire aussi:   Chute du prix du kg de cacao: Nathalie Yamb charge Ouattara

Nathalie Yamb a toujours montré une vive opposition au régime d’Alassane Ouattara et du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Farouchement opposée à un 3e mandat du président ivoirien, la conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, ex-cadre du Front populaire ivoirien (FPI) qui a occupé le poste de président de l’Assemblée nationale, a vécu des heures chaudes à Abidjan, la capitale économique ivoirienne.