Home Politique Un proche de Soro lance : « mettre en prison tous ses...

Un proche de Soro lance : « mettre en prison tous ses opposants, le grand projet de société de Ouattara »

Un proche de Soro lance : « mettre en prison tous ses opposants, le grand projet de société de Ouattara »
Un proche de Soro lance : « mettre en prison tous ses opposants, le grand projet de société de Ouattara »

Pour Mamadou Traoré, mettre en prison Bédié, Soro, Mabri…, tous ses opposants serait le grand projet de Ouattara dès qu’il sera élu.

Chers tous, avez vous entendu, lors des tournées électorales du gourou du Restaurant, décliner aux Ivoiriens un projet de société à même de les séduire ? Je dirai NON. Le seul projet qu’il a décliné dès son élection le 31 Octobre, c’est de faire mettre en prison tous ses opposants. Oui, il a promis la prison à Bédié et sa suite.

Lire aussi:   L’Église catholique veut un processus électoral «pacifié» en Côte-d’Ivoire

La prison à Affi N’Guessan et sa suite. La prison à Mabri et sa suite. La prison à Amon Tanoh et sa suite. Le prison à vie pour Guillaume Soro et la prison pour sa suite. Oui chers ivoiriens, voici le grand projet que le gourou du Restaurant a pour ses opposants dès qu’il sera élu.

Il a décidé également de modifier la Constitution à souhait pour empêcher tous ceux qui peuvent le gêner dans son projet de présidence à vie. Bref, il a décidé d’ouvrir les portes de l’enfer pour les ivoiriens.

Lire aussi:   Selon Abou Cissé, oncle de Ouattara, qui se prononce sur la présidentielle, ADO se retrouve en France sur la pointe des pieds

Que ceux qui jubilent en ce moment avec lui se souviennent de Guillaume Soro, de Bédié et de Mabri. 2010 et en 2015, ils étaient avec lui pendant son élection et sa réélection. Comment les a t-il traités dès qu’il a eu le pouvoir ? Qu’ils se souviennent de Duncan et d’Amon Tanoh qui partageaient son intimité.

Comment les a t-il traités ? Que ceux qui jubilent en ce moment avec lui sachent que s’il a pu traiter, comme il l’a fait, ceux qui lui ont permis d’avoir le pouvoir, que leur tour viendra tôt ou tard. Ils subiront eux aussi ce que Bédié, Guillaume Soro, Mabri et autres ont subi. Ce n’est juste qu’une question de temps.

Lire aussi:   Présidentielle 2020 : EDS réclame l’invalidation de la candidature de Ouattara auprès du Conseil Constitutionnel

source: yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here