Home Politique Un ministre-gouverneur du président Ouattara Alassane se fait déjà humilier et menace...

Un ministre-gouverneur du président Ouattara Alassane se fait déjà humilier et menace ses populations

Un ministre-gouverneur du président Ouattara Alassane se fait déjà humilier et menace ses populations
Un ministre-gouverneur du président Ouattara Alassane se fait déjà humilier et menace ses populations

Tout n’est pas encore rose pour les 12 nouveaux ministres-gouverneurs ivoiriens récemment nommés par le président de la République de Côte d’Ivoire. Confrontés à des problèmes administratifs tels que l’acquisition de leur siège dans leur District respectif, certains se font déjà humilier par leurs populations pour leur choix politique.

C’est le cas de Dacoury-Tabley Louis André, ministre-gouverneur du District du Gôh-Djiboua qui s’est heurté, il y a quelques jours, à des jeunes de sa région qui l’en veulent après qu’il a intégré le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), le parti au pouvoir.

“Héros’’ de la résistance physique contre le “3e mandat du président Alassane Ouattara’’ tant décrié par l’opposition politique de la Côte d’Ivoire, des jeunes du village de Kpapekou, situé à cheval sur les communes de Gagnoa et de Ouragahio dans le centre-est du pays, sont très remontés contre l’adhésion du ministre-gouverneur Dacoury-Tabley Louis André au parti dirigé par le chef de l’Etat.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Invitation de Soul To Soul par la DRH du ministère des affaires étrangères, Soro crie à une séparation avec son « frère »

Fait que ces jeunes qualifient “d’infidélité politique’’ car pour eux M. Tabley a abandonné le Front populaire ivoirien (FPI) au profit du Rhdp. Un ras-le-bol vertement exprimé en sa présence par des attitudes diverses le mercredi 3 août 2021, lors de sa bénédiction à Kpapekou, son village natal. Ce, malgré la volonté du nouveau promu, d’insuffler une nouvelle dynamique de travail devant propulser le développement du District du Gôh-Djiboua, dont il a la lourde charge de diriger.

Lire aussi:   Des Ivoiriens se déchaînent sur la page du Premier ministre Hamed Bakayoko et expriment leur ras-le-bol

Arrêtez au fond de la salle du centre culturel de la localité, cadre de ladite cérémonie, ces jeunes mordus de l’opposition politique ivoirienne ont murmuré en chœur et même finit par sortir de la salle, pour d’autres, après que le ministre a, dans son discours, relevé qu’en démocratie, c’est la liberté d’action et que nul ne doit condamner son prochain pour son choix politique.

De tels propos, révélant au passage la justification mordicus d’une non-constance d’action politique pour ces jeunes qui s’identifiaient en lui, n’ont pas été du goût, pour ces jeunes. Attitudes qui ont mis le ministre-gouverneur dans une colère noire. « Donnez des conseils à vos enfants », avait-il finit par conclure son intervention.

Lire aussi:   Parité, égalité des genres : La Ministre Mariatou Koné salue la nomination d’une femme au Conseil constitutionnel

Humilié par l’habitude des jeunes gens, le ministre-gouverneur a même menacé de suspendre des actions de développement de Kpapekou, son propre village natal.

Lieu, nous convient-il, de souligner au passage, avec grande mesure et sous la forme d’une simple hypothèse que, la mission de développement assignée au ministre-gouverneur Dacoury-Tabley par le président de la République Alassane Ouattara risque de faiblir par endroit, si l’on y prend garde. Et surtout vu que les régions du Loh-Djiboua et du Gôh ont été l’épicentre de violentes manifestations contre le Rhdp en 2020.

 Sources : lepointsur.com

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here