Home Politique Un militant du PPA-CI à Gbagbo : « nous ne sommes plus...

Un militant du PPA-CI à Gbagbo : « nous ne sommes plus au stade de séduction mais du combat »

Un militant du PPA-CI à Gbagbo : « nous ne sommes plus au stade de séduction mais du combat »
Un militant du PPA-CI à Gbagbo : « nous ne sommes plus au stade de séduction mais du combat »

Lettre ouverte de Dramane Traoré, militant de base du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire, PPA-CI à Laurent Gbagbo.

Camarade, bonjour. Excuses-moi de m’adresser à toi de cette manière cavalière. C’est parce que nous ne disposons pas d’adresse électronique. Celle qui nous a été communiquée n’a jamais fonctionné. C’est la raison pour laquelle j’utilise les réseaux sociaux.

Camarade, les statuts et règlements du Parti des Peuples Africains-Côte d’Ivoire te donnent le droit de nommer les camarades aux différents postes de responsabilité et de diriger le mouvement politique dans l’intérêt de tous. Je voudrais néanmoins te faire part de quelques préoccupations et te faire quelques suggestions.

D’abord il faut le dire tout net, ce sont les querelles d’égos et de positionnement qui ont plombé le combat politique pendant cette décennie au sein de la formation politique que nous avons quitté.
Des VP se donnaient des crocs-en-jambe, des SN qui se battaient entre eux, des VP et SN en bisbille avec des fédéraux, des fédéraux avec des SG de sections…
Je propose que tu tiennes compte de ces faits pour éviter les erreurs du passé .Le fait que tu as décidé de faire la promotion des plus jeunes et des femmes est déjà une bonne chose. Certes ,aux dires des sages on s’assoit sur l’ancienne natte pour tisser la nouvelle mais on ne tisse pas la nouvelle avec des fibres usées. Une carriole avance plus vite avec des chevaux vigoureux et non avec de vieilles carnes.

Lire aussi:   Simone Gbagbo lève le voile sur la présidentielle de 2020 : « Le Fpi ira aux élections en 2020 »

Ensuite demandes aux informaticiens du parti de mettre en place une bonne adresse email et fonctionnelle pour éviter que les militants qui ont des suggestions, des préoccupations concernant la marche du parti n’aient pas de raison de s’épancher sur la toile. Ainsi, ceux qui n’utiliserons pas ce canal pour s’exprimer pourraient être sanctionnés.

Enfin, il faut revoir la communication du parti et la tienne. La communication est une arme redoutable pour qui sait l’utiliser. Elle doit être anticipatrice et opportuniste. Privilégies les médias africains et non africains non membres du mainstream occidentale. Les médias du mainstream surtout français sont toujours dans leur logique de te déconstruire et déconstruire la pensée progressiste des africains. La preuve en est ton interview avec le media de propagande France 24 qui nous a promis un direct et qui nous a fait un faux direct en ne présentant aux téléspectateurs que 19 minutes de la dite interview alors qu’elle a duré 48 minutes en réalité.

Lire aussi:   Autonomisation des femmes et des filles dans le Sahel: Le SWEDD en forum à Abidjan pour agir contre la pauvreté

France 24 a saucissonné l’entretien pour ne présenter que quelques bouts, sortis de leur contexte et a amputé tes dires de pans importants, ce qui a amené les interprétations négatives que nous avons vues .Nous ne sommes plus au stade de séduction mais du combat.

Pendant tout ton mandat, tu as tout fait pour amadouer la France en lui faisant des concessions contre la volonté des ivoiriens, cela n’a pas empêché ce pays de tuer des milliers d’ivoiriens pour installer son homme lige. Un ancien me disait qu’un chef entend tout ce qui se dit dans le village sur lui et sur les autres mais il a le ventre profond.

Lire aussi:   Réconciliation nationale: Gbagbo, appelle Ouattara!

Il ne dit pas tout en public et ne réagit pas en fonction de son humeur mais en fonction des intérêts de tous. Ne parles pas tant que ce n’est pas nécessaire. Voici les quelques suggestions que le militant de base sur je suis te fait. Camarade, reçois mes salutations distinguées et respectueuses.

Source : yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here