Home Politique Un cadre du PDCI à Adou Richard : « la Côte d’Ivoire...

Un cadre du PDCI à Adou Richard : « la Côte d’Ivoire vous regarde »

Un cadre du PDCI à Adou Richard : « la Côte d’Ivoire vous regarde »
Un cadre du PDCI à Adou Richard : « la Côte d’Ivoire vous regarde »

Lettre ouverte d’Innocent Yao, Président National de la JPDCI-Rurale à Adou Richard, procureur de la république dans l’affaire Ouattara.

Monsieur le procureur de la République, le pays va mal. La Côte d’Ivoire vous regarde
Monsieur le Procureur de la République, le 06 août 2020, lors de son adresse à la nation, le président ALASSANE OUATTARA a annoncé sa volonté d’être candidat à l’élection présidentielle de 2020. Dans la forme comme dans le fond, Le président Alassane Ouattara a pensé que nous sommes dans un État non démocratique et que son parti le rhdp serait un parti État en posant un tel acte. Ce qui a suscité l’indignation des ivoiriens.

Sans toutefois être un espère en droit, selon les rédacteurs de la constitution de 2016:
1- le maire Cissé BACONGO
2-Le Ministre SANSSAN KAMBIRÉ
3-le Pr OURAGA OBOU…. les articles 55 et 183 de la constitution interdisent le président ALASSANE OUATTARA d’être candidat à une autre élection présidentielle. Car ne pouvant pas faire acte de candidature à un troisième mandat.
Le « rhdp parti État » a organisé des rencontres avec des « chefs » chez le président Ouattara lui demandant d’être candidat. Des « cadres rhdp-rdr » également conscients que la constitution interdit à Monsieur Alassane Ouattara d’être candidat ont organisés des rencontres de demande de candidature.

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire: Le FPI d’Affi réussit le pari de la mobilisation au 4e congrès ordinaire de l’OFPI

Plus grave, des meetings et marches ont été organisés par des ministres rhdp pour demander au président sortant Alassane Ouattara d’être candidat en brisant toutes les barrières de la COVID19. Alors que certains ivoiriens avaient été sanctionnés pour « non respect » des consignes de covid19 par vos services. Et vous étiez là, Procureur de la République de Côte-d’Ivoire. Tout cela s’est passé devant vous. Lorsque les partisans du rhdp sortent pour manifester pour la violation de la constitution, vos services observent et sont muets.

Depuis quelques jours, il y a des mouvements de protestation de la part de nombreux ivoiriens qui demandent le respect de la constitution. Ces personnes sont pour la plupart empêchées et même malmenées par les forces de l’ordre devant vous. Et le dispositif de l’armée dans la ville D’abidjan montre la volonté du pouvoir en place de vouloir museler l’opposition majoritaire qui veut s’exprimer pacifiquement. Entre celui qui demande le respect de la constitution de son pays et celui qui viole cette constitution, qui devait donc avoir la protection de nos forces de l’ordre?

Lire aussi:   En meeting à Divo Laurent Akoun annonce le retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire en octobre prochain

Tout se passe devant vous Monsieur le Procureur ADOU RICHARD. La société civile vient de lancer un mot d’ordre pour le jeudi 13 août 2020. Toute la Côte-d’Ivoire va marcher de façon pacifique pour demander le respect de la constitution.
Le parti au pouvoir menace de représailles.

Monsieur le Procureur de la République, vous êtes un Akan, fils de L’indenié-Djuablin, il y a le caractère politique et le caractère moral dans l’exercice de vos fonctions. Politiquement, vous devez exécuter les ordres de votre hiérarchie. Mais vous êtes un homme de droit, vous avez étudié et prêté serment pour défendre en toute honnêteté les plus faibles.
L’histoire vous regarde.

Monsieur le Procureur Adou Richard, il faut demander au président Alassane Ouattara de renoncer à sa décision de violer la constitution pour épargner la Côte-d’Ivoire d’une autre crise.
La Côte-d’Ivoire vous regarde
Le monde entier vous regarde
L’histoire est un témoignage
La Côte-d’Ivoire compte sur vous.
Votre famille compte sur vous.
Pensez à votre épouse
Pensez à vos enfants
Pensez à votre famille
Pensez à vos parents de l’Imdinié-Djuablin
Pensez à nous qui sommes vos frères et sœurs
Pensez à la Côte-d’Ivoire votre pays qui a tant souffert par la faute de certains hommes de droit
Pensez à toutes ses familles endeuillés par la faute de certains hommes politiques qui refusent la vérité
Pensez à tous ces prisonniers politiques qui ne demandent que justice
Pensez à vos frères qui vivent en exil depuis 10 ans
Pensez à ces nombreux cadres ivoiriens morts en exil.

Lire aussi:   Referendum du 30 octobre 2016 / Mabri en campagne pour le oui à Man: Chefs traditionnels, guides religieux, corps enseignants etc, promettent un vote massif en faveur du OUI

Tournez vous vers Dieu, demandez lui toute la sagesse nécessaire qui puisse vous permettre de dire la vérité à Monsieur Alassane Ouattara. La Constitution Ivoirienne lui interdit formellement d’être candidat. Que le sang d’aucun ivoirien ne soit encore versé en cette année électorale. Nous sommes fatigué de pleurer nos frères et sœurs par la politique de violence du rhdp-rdr Monsieur le Procureur ADOU RICHARD le peuple vous regarde.
Que Dieu vous garde et vous protège de tout mal.

Source: yeclo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here