HomePolitiqueToute la vérité sur la Vice- Présidence de l’Assemblée Nationale géré par...

Toute la vérité sur la Vice- Présidence de l’Assemblée Nationale géré par Adama Bictogo mise à nu

Toute la vérité sur la Vice- Présidence de l'Assemblée Nationale géré par Adama Bictogo mise à nu
Toute la vérité sur la Vice- Présidence de l'Assemblée Nationale géré par Adama Bictogo mise à nu

Si le nom de Adama Bictogo sort en premier phase sur la liste des vices-présidents de l’Assemblée Nationale, il convient de se demander s’il est effectivement le chef en second selon l’ordre présenté d’où cette question : Y a-t-il un classement ordinal ou préséance entre les 11 vice-présidents de l’Assemblée Nationale qui ont été élus hier ?

La question a fait débat et enflammé les réseaux sociaux. Certains activistes proches du Rhdp, se sont empressés de ‘’nommer’’, le député d’Agboville, Adama Bictogo, comme premier vice-président de l’Assemblée Nationale. A la vérité, il n’en est rien. Quand l’on interroge le règlement de l’Assemblée Nationale sur la question, les textes sont clairs.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Après le «rejet» du parti unifié par le PDCI, Gnamien Konan, «Pouvons-nous à présent passer à des choses plus intelligentes?»

« (…) A chaque renouvellement, l’Assemblée nationale est convoquée par le doyen d’âge des Députés ou à défaut le suivant. Ensuite, à chaque session ordinaire ou extraordinaire, l’Assemblée nationale est convoquée par son Président. Toutefois, en cas de vacance de la Présidence de l’Assemblée nationale par décès, par démission ou par empêchement absolu, l’intérim du Président de l’Assemblée nationale est assuré par le plus âgé des Vice-présidents ou à défaut le suivant.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Adama Bictogo avoue que le régime Ouattara-RHDP a mal géré…et pillé le pays

Il convoque l’Assemblée nationale en vue de procéder à l’élection du nouveau Président dans une période allant de 15 à 30 jours », indique l’Article 3 alinéa 1 et 2 de ce règlement de l’Assemblée Nationale datant du 27 juillet 2018.

Ces textes viennent donc dissiper toutes ces rumeurs malencontreusement entretenues sur la question. L’on retient donc qu’il n’y a pas d’ordre de préséance dans la nomination des vice-présidents du nouveau bureau de l’Assemblée Nationale.Ces textes viennent donc dissiper toutes ces rumeurs malencontreusement entretenues sur la question. L’on retient donc qu’il n’y a pas d’ordre de préséance dans la nomination des vice-présidents du nouveau bureau de l’Assemblée Nationale.

Lire aussi:   L'ex-ambassadeur Français à Abidjan passe aux aveux : ''On a imposé les accords de Marcoussis''