Home Politique Tonkpi : présidentielles 2020 / La JUDPCI annonce Mabri dans la course

Tonkpi : présidentielles 2020 / La JUDPCI annonce Mabri dans la course

Franck Adiko, président national de la jeunesse de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) a silloné du 29 février au 1er mars 2016, l’ensemble des départements de la région du Tonkpi. Il a été question pour lui, de rémobiliser les bases des jeunesses de son parti mais aussi de les mettre en ordre de bataille pour les échéances de 2020. « (…) Nous sommes venus sensibiliser nos jeunes, qui sont les fers de lance de notre parti pour 2020. Préparer nos bases pour affronter avec sérénité et dans la paix les échéances de 2020. Soutenir nos élus mais surtout notre leader qui sera dans la course pour le palais présidentiel en 2020 », confie Franck Adiko. Parlant, du parti unifié, RHDP, le président national de la jeunesse UDPCI s’est voulu formel. « (…) Nous ne sommes pas contre le parti unifié. Mais nous souhaitons que les décisions se prennent avec l’ensemble des partis membres du RHDP et non entre deux personnes. Les questions essentielles qui nécessitent l’avis de tous doivent être discutées avec l’ensemble des partis membres du RHDP. En tant que président de la jeunesse de mon parti, je ne l’engagerai pas tant que les choses ne seront pas claires. Surtout qu’à la veille de chaque élection, chaque parti galvanise ses troupes », précise Franck Adiko, président national de la JUDPCI. Par ailleurs, il a incité ses bases à la mise en place de comités de base et de coordinations qui les rendra fort sur le terrain.

Les femmes en ordre de batailles

A l’instar du président national de la JUDPCI, Mme Coulibaly Soro Fara est également en tournée de remobilisation des femmes de l’union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire. Démarrée depuis le 28 février elle a entretenu les femmes de son parti des localités de Biankouma, Logoulaé, Gbonné, Man et Sipilou (Région du Tonkpi) sur l’endurance afin d’accompagner le président de l’UDPCI en 2020. Car selon elle, Albert Mabri Toikeusse qui a de la valeur à revendre veut être dans la course pour le palais. C’est pourquoi, entreprend-elle cette tournée pour non seulement avoir un contact physique avec la base. Réorganiser les femmes du parti et les remobiliser. Partout où elle est passée, Mme Coulibaly Soro Fara a insisté sur la mise en place des comités de bases et des coordinations, ce qui les rendra plus fortes. « (…) J’ai été satisfaite de cette tournée dans le Tonkpi parce qu’elle m’a permis de réconcilier des militantes qui ne communiquaient plus à cause de certaines divergences. J’ai prôné la paix et l’endurance pour permettre à notre candidat d’aller sereinement aux échéances de 2020 », confie-t-elle. Notons qu’après la région du Tonkpi, Coulibaly attaquera 9 localités pour la même mission, mètre les femmes de l’UDPCI en ordre de bataille pour Mabri en 2020.

D Massa Solo

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here