Home Politique Taux de participation : Kuibert change le système de calcul et se...

Taux de participation : Kuibert change le système de calcul et se fait « lyncher » par les internautes

Législative 2021 : Voici le programme
Législative 2021 : Voici le programme

En situation exceptionnelle, méthode exceptionnelle. C’est ce à quoi la commission électorale indépendante (cei) s’est attelée cette année pour calculer le taux de participation aux élections présidentielles du 31 octobre dernier. C’est le président de la Cei Koulibaly Kuibert lui-meme qui a donné l’information sur le plateau de la Rti hier à 20 heures. A l’en croire le système de calcul s’est fait naturellement en fonction de nombre de personnes ayant pris part aux votes « donc les zones où il y’a pas eu élection ne sont pas compatibilisées », a –t-il précisé. Et d’expliquer « (…) Pour cette élection les gens ont été empêchés de voter ce qui n’est pas normal. Comme pour cette année les gens ont été empêchés de voter nous avons sanctionné un tel état de fait en déduisant de la population électorale toutes les zones qui n’ont pas puis participer aux votes pour apprécier le taux de participation. Ce qui semble normal parce qu’ils n’ont pas pu prendre part. Il s’agit 4780 bureaux de vote qui correspond à 1.428.641 sur les 22381 bureaux de vote. Alors quand on déduit les 1.428.641 de 7.495.082 nous avons 6.666 441qui ont participé aux vote et parmi eux il y a eu plus de 3 millions qui ont participé aux vote, c’est-à-dire qui ont exprimé leur suffrage. (…) », a-t-il éclairé. Cette méthode ne semble pas comprise par les internautes qui dans leur majorité crie à la fraude. 

Lire aussi:   Après l'attaque de la CEI de pkèbo, Raymonde Goudou met en garde : "nous nous organisons pour...

« Non et non monsieur kuibert . Vous avez reduit de moitié les 22000 bureaux de vote. Et c’est sur cette base que vous devez faire votre calcul à partir de ceux qui ont effectivement voté, ceux qui sont decedés sur les 10000 bureaux et des deplacés pour cause de crise. C’est quand même difficile pour un fichier électoral douteux ! », se dresse cet internaute contre cette méthode. Et l’autre d’être surpris « Apparemment ça c’est la nouvelle formule dans le paysage politique ivoirien » et un autre de crier carrément à la fraude «C’est ce qu’on appelle tricherie taux de participation a toujours été le ratio entre la population ayant voté et la population cible.

Lire aussi:   Législatives 2021: Sévère mise en garde de la CEI contre des candidats

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here