Home Politique Succession d’Hambak à la mairie d’Abobo : un nouveau départ pour les...

Succession d’Hambak à la mairie d’Abobo : un nouveau départ pour les Abobolais ce jour

Succession d'Hambak à la mairie d'Abobo : un nouveau départ pour les Abobolais ce jour
Succession d'Hambak à la mairie d'Abobo : un nouveau départ pour les Abobolais ce jour

Sauf un changement de dernière minute, c’est ce lundi 12 juillet 2021, à la mairie d’Abobo que la ministre d’État Kandia Camara , sera installée dans le fauteuil de Maire de cette grande commune, informe le Député RHDP Charles Gnaoré, ce jour via sa page officielle Facebook.

En effet, après le décès trop brusque d’Hamed Bakayoko, ancien Premier ministre ivoirien et Maire d’Abobo, ladite localité aura enfin un nouveau maire. De plus, celle qui vient en remplacement, est déjà connue de tous, particulièrement de la mairie.

Lire aussi:   Laurent Gbagbo tente de desserrer l'étau et suscite la colère de certains militants de l'opposition, son appel à Hamed Bakayoko

Aussi, elle est une habituée d’autant plus qu’après le décès de l’ancien maire de la commune, elle était l’intérimaire de ce dernier. D’ailleurs, c’est sans connaître cette grande dame, car son arrivée à la tête de cette municipalité remettra en confiance les militants du RHDP et , au delà d’eux , les populations Abobolaise qui rêvent de voir tous les chantiers promis se réaliser.

C’est aussi l’occasion pour nous de rappeler le parcours flamboyant de cette brave femme.

Lire aussi:   Daoukro/Célébration de la Journée Internationale de la femme : le commissaire du FICAD, Olivier AKOTO rend hommage aux femmes de la région de l’Iffou

De Présidente du Rassemblement des Femmes Républicaines (RFR ) à devenir aujourd’hui la véritable seule femme dans la plus haute instance de la formation politique le RHDP, en passant par le poste de Secrétaire Général du RDR d’antan, Kandia Camara sait gravir les échelons politiques.

D’enseignante hier à ministre d’État, Ministre des affaires étrangères aujourd’hui, elle fait la preuve qu’avec la foi, la conviction, la constance et la fidélité en politique, rien n’est statique.

Lire aussi:   Voici ceux que Ouattara veut laisser à la tête du pays en 2020, le sort réservé à Soro

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here