Home Politique Soro Guillaume invite Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de...

Soro Guillaume invite Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de premier ministre

Soro Guillaume invite Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de premier ministre
Soro Guillaume invite Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de premier ministre

L’ancien premier ministre et ancien président du parlement ivoirien a sévèrement critiqué une posture de l’actuel premier ministre ivoirien M. Hamed Bakayoko, adoptée lors du récent événement de son parti à Abobo en marge de la campagne présidentielle. Guillaume Soro a invité Hamed Bakayoko à ne pas dévaloriser la fonction de premier ministre.

Lors de la récente manifestation du parti au pouvoir à Abobo en guise de soutien au président sortant Alassane Ouattara, le premier ministre Hamed Bakayoko à posté une photo de lui avec des soldats ivoiriens qui a suscité une vague de commentaires sur la blogosphère ivoirienne. Belle chemise, cache-nez bien arboré, l’on a vu le premier ministre Hamed Bakayoko a peine adossé sur les soldats en armes. Une image à travers laquelle, pour la plupart des observateurs de la scène politique ivoirienne, le maire de la commune d’Abobo et premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko voulait montrer qu’il règne entre lui et l’armée ivoirienne une très bonne ambiance.

Lire aussi:   Said Penda‎ aux pro-Gbagbo : « vous avez été bernés, roulés dans la farine du boulanger »

Si beaucoup ont bien apprécié cette posture du premier ministre, l’ancien premier ministre ivoirien M Soro Guillaume Kigbafori n’a certainement pas aimé cette posture. Il a d’ailleurs critiqué cette image sur son compte tweeter : << Non! Ce n’est tout de même pas le Premier Ministre de la Côte d’Ivoire ! Il ne faut pas dévaluer ni dévaloriser la fonction >> a commenté Soro Guillaume, laissant croire que cette posture du premier ministre Hamed Bakayoko avec les soldats ivoiriens est dévalorisante pour la fonction.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Jean Louis Billon «Nos chaînes nationales ne peuvent pas continuer d'être les caisses de résonance du parti au pouvoir»

Il faut rappeler que celui qui promet qu’il n’y aura pas d’élection présidentielle le 31 octobre vit retranché en France depuis son retour manqué en Côte d’Ivoire le 23 décembre 2019.

source: courrier quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here