Home Politique Soro condamné à 20 ans de prison: Johnny Patcheko dénonce une manœuvre...

Soro condamné à 20 ans de prison: Johnny Patcheko dénonce une manœuvre politique du RHDP

Soro condamné à 20 ans de prison: Johnny Patcheko dénonce une manœuvre politique du RHDP
Soro condamné à 20 ans de prison: Johnny Patcheko dénonce une manœuvre politique du RHDP

« Règlement de compte (Marqué en rouge) : Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, confiné à Paris, condamné à Abidjan », tel a été le titre de l’une des publications du 29 Avril 2020 du journal français « Libération« . A l’intérieur de l’article, Florence Richard parle de la condamnation en Avril 2020 par la justice Ivoirienne à 20 ans de prison de Guillaume Soro, ‘’pour recel de fonds et détournement de deniers publics’’ dans l’acquisition de sa villa personnelle de Marcory-résidentiel à Abidjan, informe News Hub Creator.

D’après la justice, cette construction dont le coût s’élève à 1.5 milliards FCFA, conçue pour héberger les chefs de gouvernements en fonction, a été octroyée à l’ancien premier ministre, qui entre-temps s’est retiré du parti au pouvoir, à partir d’un montage financier frauduleux.

Johnny Patcheko se prononce plus d’un an après cette condamnation. Il a parlé de cette affaire dans une vidéo dans laquelle il a tenu à présenter ses excuses aux Ivoiriens qu’ils avait offensés pour la cause du RHDP. Il a présenté ses excuses à Guillaume Soro et a dévoilé ce qui l’opposait au leader de Générations et Peuples Solidaires. « Ce qui m’opposait à Guillaume Soro, c’était la rébellion », a-t-il déclaré.

Pour Johnny Patcheko qui ne parle pas d’une même voix avec le RHDP depuis le limogeage le 11 Novembre de l’ex Directeur Général du Fonds d’Entretien Routier (FER), la condamnation de Guillaume Soro dans cette affaire relève d’une instrumentalisation judiciaire pour faire obstacle aux ambitions politiques de Guillaume Soro, actuellement en exil. « Et la maison des Premiers Ministres dont vous parlez que Soro a acquis de façon frauduleuse, de façon fallacieuse, je voudrais vous dire que Guillaume Soro habitait dans cette maison-là, lorsque vous avez eu besoin de ses services pendant la crise postélectorale. Il habitait dans cette maison-là lorsque vous avez fait de lui votre premier ministre. En ce moment-là, ça ne posait pas problème au RHDP. Il habitait dans cette maison-là lorsqu’il était président de l’assemblée nationale. Alors aujourd’hui, parce qu’il a des ambitions politiques, on trouve toutes sortes de délits à coller sur lui. Aujourd’hui, on demande à la France d’arrêter Guillaume Soro’’, a dénoncé Johnny Patcheko.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here