Home Politique Sommet Italie-Afrique à Rome: Kandia Camara obtient de gros projets

Sommet Italie-Afrique à Rome: Kandia Camara obtient de gros projets

Sommet Italie-Afrique à Rome: Kandia Camara obtient de gros projets
Sommet Italie-Afrique à Rome: Kandia Camara obtient de gros projets

La diplomatie économique est en plein essor avec la Ministre d’État S.E.Mme Kandia Camara. De New-York à Genève et actuellement à Rome, Kandia Camara, la ministre des Affaires Etrangères de Côte d’Ivoire multiplie les sommets, rencontres et audiences pour tisser un lien étroit entre la diplomatie et l’économie nationale.

Le vendredi 8 octobre 2021, le sommet « Rencontres avec l’Afrique » a eu lieu à Rome, à l’hôtel Sheraton Parco de Medici. C’était la troisième édition de cette Conférence ministérielle dénommée « Italie – Afrique » qui a réuni des délégations de 54 pays africains à Rome. A savoir, les représentants de l’Union Africaine et des autres grandes Organisations Régionales Africaines, ainsi qu’une série de personnalités institutionnelles italiennes, et des représentants du monde économique, académique, des affaires, et du tiers secteur.

Cette année, le sommet s’inscrit dans le cadre de la Présidence italienne du G20. Cette rencontre d’opportunités économiques s’est déroulée sur les trois piliers, « Peuple, Planète, Prospérité », en lien également avec le partenariat avec le Royaume-Uni pour la COP26. Le président de la République italienne Sergio Mattarella a ouvert le sommet ce vendredi 8 octobre 2021, suivi des discours lors de cette séance inaugurale du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Luigi Di Maio, de celui du président de l’Union Commission Africaine,  Moussa Faki Mahamat, du Secrétaire Exécutif de la Commission Economique pour l’Afrique de l’ONU/UNECA,  Vera Songwe , du Président de la COP26, Alok Sharma , du Président de la Commission Paneuropéenne  pour la Santé et le Développement Durable Développement,  Mario Monti , et de la présidente du B20, Emma Marcegaglia Prenant part à ce sommet Italie-Afrique, la ministre d’État, ministre des Affaires Étrangères, de l’intégration africaine et de la Diaspora, Kandia Camara en a saisi l’occasion pour tisser des accords d’investissements avec des investisseurs de l’Afrique comme de l’Italie :

Lire aussi:   Côte-d’Ivoire Depuis La Haye Gbagbo demande à ses partisans «d’abandonner tout esprit de revanche !» (message de Bro Grébé)

« La Côte d’Ivoire est invitée au Forum Italie-Afrique, c’est une opportunité pour nous, pour parler de coopération, non seulement au niveau bilatéral entre l’Italie et la Côte d’Ivoire, mais aussi entre l’Italie et les pays africains. Et, c’est l’opportunité aussi pour nous de rencontrer des autorités et des hommes d’affaires des pays africains et de l’Italie. C’est un rendez-vous de partenariat entre l’Italie et la Côte d’Ivoire, donc nous profitons de cette occasion pour présenter toutes les potentialités dont dispose la Côte d’Ivoire. Tout le monde sait que la Côte d’Ivoire est un pays fortement agricole, avec assez de ressources notamment le café, le cacao où nous sommes premiers pays producteur mondial et l’anacarde où nous sommes aussi premier producteur mondial. Nous avons présenté nos potentialités au niveau des produits miniers, de l’énergie, du gaz. Nous profitons de toutes les rencontres que nous avons avec nos partenaires pour les encourager à intensifier cette coopération économique. Et, nous profitons aussi pour convaincre les opérateurs économiques italiens à venir investir en Côte d’Ivoire », a confié la ministre d’Etat.

Lire aussi:   Laurent et Simone Gbagbo : Voici l'incident qui a brisé l'entente lors de la crise postélectorale

Après la session plénière, quatre panels thématiques interactifs ont eu lieu (deux simultanément le matin et deux l’après-midi), qui ont permis aux participants de se retrouver dans un forum de discussion et d’échanges d’idées sur les enjeux des énergies renouvelables, de la transition énergétique, de l’environnement, de la finance verte et du développement durable. Dans l’après-midi, il y a également eu, une table ronde spéciale consacrée aux enjeux de l’économie bleue. Les travaux empreints de forts espoirs pour les pays africains, ont été clôturés en séance plénière par le ministre Di Maio.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : les tensions montent entre le président Ouattara et son ex allié Bédié

Sercom  

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here