Home Politique Situation sociale: Déclaration des femmes du RHDP

Situation sociale: Déclaration des femmes du RHDP

Le Rassemblement des Femmes Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix voudrait rappeler à la mémoire collective que, pendant plus d’une décennie, notre cher pays, la Côte d’Ivoire a été secouée par une crise militaro – politique. Celle – ci a eu pour conséquences, entre autres :

Au plan économique : une dégradation des infrastructures sociales et économiques, un accroissement du chômage tant en milieu urbain qu’en milieu rural et une progression plus accrue de la pauvreté, en particulier au niveau des femmes ;
Au plan social : une rupture de la confiance entre les Ivoiriens et l’instauration d’un climat de méfiance généralisée, la dislocation de plusieurs familles et une hausse de l’échec en milieu scolaire.

Face à cette situation, les partis politiques se réclamant de l’héritage du père fondateur, le Président Félix Houphouët – Boigny, ont décidé de surmonter leurs différends, pour proposer une alternative de gouvernance crédible aux Ivoiriens. Ainsi est né le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP).

Cette alliance qui a joué un important rôle dans la délivrance des Ivoiriens, a porté le Président Alassane OUATTARA, au pouvoir d’Etat, à l’issue de l’élection présidentielle de 2010.

Les femmes du RHDP, ont été les témoins privilégiés des efforts déployés par le Président de la République en vue de redonner à la Côte d’Ivoire son lustre d’antan. Il s’agit notamment de:

l’abaissement notable de l’indice d’insécurité ;
la conduite de la réconciliation nationale et de l’indemnisation des victimes des crises ;
la mise en chantier de toutes les régions de la Côte d’Ivoire ;
la conduite d’initiatives diplomatiques ;
l’amélioration des conditions des femmes et leur autonomisation ;
la valorisation des femmes, à travers la constitutionnalisation de leurs droits civils et politiques ;
La promotion et la valorisation de l’Ecole Ivoirienne.

Les femmes du RHDP constatent, avec amertume, qu’au moment où le Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA, s’apprête à donner une tout autre envergure à notre pays, après son entrée dans l’ère de la troisième République, il survient une tension sociale marquée par :

des mouvements armés conduits par une partie des militaires de notre armée qui se sont soldés par des morts et des blessés ;
une grève des fonctionnaires et agents de l’Etat ;
des nuages dans le ciel de l’école ivoirienne.

Les femmes du RHDP regrettent que la stabilité si durement acquise au niveau de l’école ivoirienne, soit mise à mal.

Les femmes du RHDP crient leur peine et leur douleur devant la mémoire des soldats tués, parce que chaque fois qu’un être humain est arraché à la vie, ce sont les entrailles d’une femme qui pleurent.

Les femmes du RHDP présentent leurs condoléances les plus attristées aux veuves et aux orphelins et expriment leur compassion à tous les blessés.

Les femmes du RHDP expriment leur admiration au Président de la République, Son Excellence Alassane OUATTARA pour la grande sagesse dont il a su faire preuve dans la gestion de cette crise.

Les femmes du RHDP saluent le communiqué du Gouvernement qui prône un ton apaisé pour la résolution des problèmes.

Les femmes du RHDP encouragent le Premier Ministre, Amadou Gon COULIBALY et son Gouvernement à continuer le dialogue, vertu cardinale de l’houphouëtisme, en vue de la résolution des problèmes posés par les militaires et les fonctionnaires.

Les femmes du RHDP appellent les militaires et forces de l’ordre mécontents ainsi que le corps social à la retenue.

Les femmes du RHDP invitent toutes les femmes de Côte d’Ivoire, parties prenantes ou épouses d’acteurs de la présente tension à user du pouvoir d’apaisement reconnue à la gent féminine en vue du retour au calme dans notre pays.

QUE DIEU Bénisse la Côte d’Ivoire

Fait à Abidjan le 20 janvier 2017

Pour les femmes du RHDP

Mme KONE Colette

Source : abidjan.net

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here