Home Politique Simone Gbagbo: « Je ne pouvais pas sortir à cause du mandat d’arrêt...

Simone Gbagbo: « Je ne pouvais pas sortir à cause du mandat d’arrêt de la CPI »

Simone Gbagbo:
Simone Gbagbo: "Je ne pouvais pas sortir à cause du mandat d'arrêt de la CPI"

L’ex-première dame Simone Gbagbo a été célébrée par les siens dans sa ville natale, Bonoua, ce dimanche 8 août 2021 à la Place Kadjo Amangoua. C’était à l’occasion de la première édition de « Simone Day », une Journée pour lui rendre hommage.

Elle s’est dite « très touchée par cette marque d’attention » et surprise par l’ampleur de cet hommage à son égard. Sa participation selon elle répond surtout à deux objectifs : la célébration d’une femme leader engagée en politique et du 3è anniversaire de sa sortie de prison ainsi que sa délivrance totale par l’annulation du mandat d’arrêt émis par la Cpi. « Je ne pouvais sortir du pays à cause de ce mandat. Considérons que je suis délivrée de tous les liens de blocage d’immobilité. Merci aux hommes et femmes de toutes les organisations politiques de Côte d’Ivoire car leur mobilisation y a fortement contribué », reconnait-elle.

Lire aussi:   Idriss Déby exprime l’urgence de la mise en place d’un Fonds spécial de lutte contre le terrorisme

Elle a notamment souhaité que les femmes soient des agents de progrès scientifique, des acteurs d’innovation technologique, de transformation de la nation et des hommes, du savoir-faire et savoir-être. Elles doivent peser de leur poids dans les prises de décision. Pour y arriver, il faudra se lever et se battre, conseille-t-elle. Une telle initiative dénommée “Simone Day“ pourra contribuer à la mobilisation des femmes.

Cette cérémonie d’hommage qui a vu la participation de certains groupes de soutien, entre autres, “Ehivet Capable“, “les femmes patriotes de Paris“, “la diaspora de France“ a été rythmée de nombreuse danses, à l’honneur de la concernée qui a été également comblée de plusieurs dons en vivres et non-vivres.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Aimée Zébéyoux nommée conseillère du Président de la République

Avant le démarrage cet événement, Simone Gbagbo s’est rendue chez les autorités traditionnelle et préfectorale notamment le sous-préfet de Bonoua, Kra Kouadio Maîzan, pour leur présenter ses civilités. Il est bon de signaler que Simone Gbagbo est sortie de prison en Côte d’Ivoire le 8 août 2018.

Le «Simone Day» est un projet initié par Maguy Zombrot (citoyenne franco-ivoirienne résidant en France), en partenariat avec EburMediaCette première édition avait pour thème : « Les valeurs de la démocratie dans la vie ».

Lire aussi:   Upci : Le successeur de Gnamien Konan connu le 8 juillet

Fratmat

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here