HomePolitiqueSimone Gbagbo invite les étrangers à s’abstenir de politique nationale

Simone Gbagbo invite les étrangers à s’abstenir de politique nationale

Simone Gbagbo invite les étrangers à s’abstenir de politique nationale
Simone Gbagbo invite les étrangers à s’abstenir de politique nationale

Simone Gbagbo, figure de proue du FPI, a recommandé aux non nationaux, vivant en Côte d’Ivoire, de s’abstenir de politique nationale à l’occasion du lancement du processus électoral qui doit aboutir à l’élection présidentielle du 30 octobre prochain.

« Je voudrais à travers cette adresse inviter les Ivoiriens à participer massivement à cette étape importante que constitue l’inscription sur la liste électorale », a-t-elle exhorté. Poursuivant une adresse ce lundi 15 juin, elle a recommandé aux étrangers vivant en Côte d’Ivoire de ne pas se mêler des élections ivoiriennes.

« L’enrôlement étant réservé exclusivement aux ivoiriens, j’invite en outre, tous ceux qui ne sont pas de la citoyenneté ivoirienne, ceux qui au sens des élections, sont des personnes « non-admissibles de voter » à s’exclure du processus électoral, à s’abstenir de se faire enrôler. Il en va de la légitimité de l’ensemble du processus électoral », a invité l’ex-première dame de Côte d’Ivoire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Crise à M'batto-Bouaké, des propriétaires terriens dénoncent «une expropriation illégale» de leur patrimoine

La vice-présidente du FPI a dénoncé le manque de centre d’enrôlement de la Commission électorale indépendante (CEI) au Libéria, pays voisin de la Côte d’Ivoire où vit une importante diaspora ivoirienne. Des réfugiés ivoiriens, jugés proche du FPI, résident au Libéria depuis la crise postélectorale de 2010-2011. Si un grand nombre est rentré, ils sont encore nombreux, ceux qui y sont restés, attendant un changement de pouvoir pour revenir en terre ivoirienne. Ils sont pour la grande majorité des ressortissants des localités de la région du Cavally.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Depuis Ouraghio, Kandia met en garde le COSEFCI «Tout enseignant qui se mettra en grève à partir de mardi va assumer les conséquences»

Simone Gbagbo a exhorté le gouvernement ivoirien à reprendre le dialogue pouvoir-opposition afin de trouver une solution à certains « détails », pour l’organisation consensuelle des élections.

Le Front populaire ivoirien (FPI) tendance Dr Assoa Adou après la tenue de son congrès de Moosou a décidé de renoncer à la politique de la chaise vide. Désormais ce parti politique est décidé à participer à toutes les joutes électorales. Tapé Kipré, chargé des élections a lancé un appel aux militants du FPI, à se faire enrôler sur la liste électorale après avoir, pendant des années, embouché la trompette du boycott et de la non reconnaissance du pouvoir d’Alassane Ouattara.

Lire aussi:   Après la rencontre de l’espoir au golf Hôtel, Bédié et Ouattara sous forte pression

C’est dans cette optique que la vice-présidente du parti, Simone Gbagbo a appelé tous les militants et sympathisants à prendre part au processus de révision de la liste électorale qui a démarré depuis le mercredi 10 juin 2020.

Arnaud Houssou

7info.ci

Source: info.ci