Home Politique Séminaire gouverneental: Kaba Nialé indique les actions prioritaires de son ministère

Séminaire gouverneental: Kaba Nialé indique les actions prioritaires de son ministère

Le Ministère du Plan et du Développement est chargé d’assurer la Planification, la Programmation et la mise en œuvre cohérente des Politiques économiques et sociales visant l’amélioration durable des conditions de vie des populations. Il assure, en outre, la production, la centralisation, l’analyse et la diffusion de l’information statistique. In fine, ce Ministère fait le suivi des relations avec les organismes bilatéraux et multilatéraux de développement.
Dans le cadre du Séminaire gouvernemental, qui s’est tenu le lundi 22 février 2016, au Palais de la République, Mme Nialé Kaba a précisé les axes stratégiques d’intervention de son Département ministériel. A rappeler que ces axes sont inscrits dans deux des cinq piliers du Programme Prioritaire du Gouvernement. L’axe 1 a trait au renforcement des Institutions pour la paix, la cohésion sociale et la bonne gouvernance. Aussi, le Ministère devra-t-il mener les activités suivantes :
• Mise en œuvre des actions d’aménagement du territoire et de développement régional;
• Renforcement du cadre institutionnel et organisationnel de l’Institut National de la Statistique et du Système Statistique National (SSN);
• Actualisation, Accroissement et Pérennisation de la production des statistiques et des indicateurs de bases;
• Formation initiale et qualifiante des Spécialistes en production statistique;
• Coordination de l’Action des Partenaires Techniques et Financiers;
• Coordination des actions de consolidation de la paix;
• Opérationnalisation de l’Etude Nationale Prospective (ENP-CI 2040);
• Redynamisation des Directions Régionales du Plan;
• Mise en œuvre de la Politique Nationale de Population (PNP);
• Promotion du Dividende Démographique pour accélérer la Croissance Economique.

Lire aussi:   Reforme constitutionnelle: Affi pose des conditions

Au niveau de l’axe, qui concerne l’amélioration des conditions de vie des populations, le Ministère doit veiller à :
• Poursuite de la mise en œuvre du Programme National de Développement Communautaire (PNDC) ;
• Mobilisation des ressources pour le financement du Plan National de Développement (PND 2016-2020);
• Vulgarisation du PND et de l’Etude Nationale Prospective CI 2040
• Suivi de la mise en œuvre du PND 2016-2020 intégrant les Objectifs pour le Développement Durable (ODD);
• Consolidation de l’éligibilité du Programme Compact du Millenium Challenge Corporation (MCC).

Lire aussi:   Mise en garde de Macron à la CEDEAO : La France rattrapée par ses erreurs en Côte d'ivoire et au Tchad

Enfin le Coût Total de toutes ses activités s’élève, sur la période 2016, à 50 386 919 367 FCFA. La part de l’Etat est équivaut à 11 001 963 114 FCFA) et celui des Partenaires au développement de 26 800 960 053 FCFA. Le gap à rechercher est estimé à 12 583 996 200 FCFA.

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here