HomePolitiqueSelon JA, des francs-maçons ivoiriens en colère contre leur grand maître Hambak

Selon JA, des francs-maçons ivoiriens en colère contre leur grand maître Hambak

Selon JA, des francs-maçons ivoiriens en colère contre leur grand maître Hambak
Selon JA, des francs-maçons ivoiriens en colère contre leur grand maître Hambak

Le Premier ministre Hamed Bakayoko, grand maître de la GLCI

Selon Jeune Afrique du 19 novembre, « la crise politique s’exporte chez les francs-maçons » de Côte d’Ivoire. Et pour cause, plusieurs » frères de lumière » ne sont pas contents de leur Hamed Bakayoko le grand maître de la Gande loge de Côte d’Ivoire (GLCI). Ils l’accuse de tiédeur devant difficultés des frères de l’opposition en dans le cadre de leurs activités politiques. « Plusieurs francs-maçons au sein de la GLCI, la principale obédience maçonnique forte de 40 loges et d’environ 2000 membres, reprochent à leur grand maître Hamed Bakayoko( le Premier ministre et ministre de la Défense de Côte d’Ivoire) de ne pas soutenir au nom de la fraternité, les cadres de l’opposition notamment ceux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire(PDCI) et de l’Union pour la démocratie et la paix(UDPCI). Parmi ces cadres, le journal cite Georges Philippe Ezakey, l’ancien maire de Grand-Bassam arrêté le 3 novembre à la résidence d’Henri Konan Bédié à Cocody. Pour cette non-assistance à des frères, Jeune Afrique révèle que » certains francs-maçons menacent de boycotter l’intronisation de leur grand maître pour un deuxième mandat prévu avant la fin de l’année ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Voici les 4 exigences majeures de l’opposition sur la table d’Hamed Bakayoko au dialogue politique