Home Politique Samba David fustige la justice ivoirienne sous l’ère Ouattara

Samba David fustige la justice ivoirienne sous l’ère Ouattara

Samba David fustige la justice ivoirienne sous l'ère Ouattara
Samba David fustige la justice ivoirienne sous l'ère Ouattara

Premier responsable de la Coalition des indignés de Côte d’ Ivoire (CICI), une organisation de la société civile, Samba David a critiqué, mardi 8 décembre 2020, le fonctionnement de la justice ivoirienne.

Samba David: « Il y a une flagrante défaillance de l’institution judiciaire ces dernières années en Côte d’Ivoire ».

Le président de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire a fait le procès de la justice ivoirienne, lors d’une conférence de presse, qu’il a animée mardi 8 décembre 2020, à Abidjan. L’activiste de la société civile, dénonce une institution judiciaire « caporalisée » qui peine à se défaire du joug de l’exécutif.

Lire aussi:   Diviser et régner en Côte-d’Ivoire

« Il y a incontestablement une flagrante défaillance de l’institution judiciaire ces dernières années en Côte d’Ivoire. La chasse visible livrée aux plus vulnérables ne cesse d’alimenter les médias et les réseaux sociaux », a déploré Samba David.

« On a vu le pouvoir judiciaire de notre pays incarcérer de nombreux citoyens sans jugement. Comment la justice ivoirienne peut se prétendre impartiale, alors qu’elle s’est fait complice d’un mensonge, d’un déni de la réalité à propos de la nature et du nombre de détenus politiques qui croupissaient souvent sans procès dans ses entrailles », a-t-il martelé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Médecine privée, on ne parle plus de hausse du tarif des soins mais «d'harmonisation des coûts en vigueur depuis mai 1998»

Il en veut pour preuve, l’acharnement contre des responsables politiques de l’opposition. L’activiste de la société civile note une intervention de l’État, notamment celle du chef de l’Etat dans les affaires relevant de la justice, impliquant de hauts responsables de la vie politique, au mépris de la séparation des pouvoirs « alors qu’il est le garant constitutionnel de l’indépendance de la Magistrature ».

Les propositions de Samba David pour une justice ivoirienne restaurée

Pour une justice impartiale et équitable, les indignés de Côte d’Ivoire proposent un investissement massif dans la construction additionnelle de plusieurs tribunaux de grandes instances, des tribunaux de proximité dans tout le pays, conformément à l’alinéa 3 de l’article 6 de la constitution ivoirienne de 2016 qui stipule que « l’État favorise le développement d’une justice de proximité ».

Lire aussi:   Au Canada l’Ambassadeur Fagnidi promoteur de la destination «Côte d’Ivoire»

« L’urgence pour nous, en tant que société civile, c’est de mobiliser des citoyens de tous bords pour le respect de toutes les libertés fondamentales garanties par notre constitution (…) La CICI aspire à une justice impartiale, gage de la stabilité et de paix dans notre pays », a-t-il proposé.

source: afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here