Home Politique RHDP / Kone Bruno depuis Dimbokro: «Les palabres des Houphouétistes ont envoyé...

RHDP / Kone Bruno depuis Dimbokro: «Les palabres des Houphouétistes ont envoyé le Fpi au pouvoir »

« Le Rhdp a pour vocation de sauver la Côte d’Ivoire. Le Pdci est le parti qui a créé les fondements sur lesquels la Côte d’Ivoire a été bâtie grâce au président Félix Houphouët-Boigny. Il y a eu des dissensions dans la famille des Houphouétistes et, chacun de nous sait aujourd’hui les conséquences de ces dissensions. Si nous n’avions pas eu nos palabres, il n’y a aurait pas eu de coup d’Etat en 1999. Et s’il n’y avait pas eu le coup d’Etat en 1999, nous n’aurions jamais eu à affaire à une Refondation. Et nous savons tous, malheureusement, les effets pervers de la Refondation, pendant dix ans et plus (…), continuent de gêner la marche de la Côte d’Ivoire ». Ces propos sont du ministre Bruno Koné. Il les a tenus le vendredi 8 avril dernier à la mairie de Dimbokro relativement au débat autour de l’alternance 2020.

Le chef de la délégation du Rdr dans la capitale du Nzi a fait savoir qu’une nouvelle division au sein des enfants d’Houphouët-Boigny pourrait encore desservir la Côte d’Ivoire. Aussi a-t-il appelé les uns et les autres à mettre de l’eau dans leur vin pour donner des chances de succès à la fusion des partis membres du Rhdp. « Au Rhdp, nous sommes intelligents et nous essayons de tirer les leçons du passé pour effacer les torts que nous avons faits à notre pays et nous disons, plus jamais ça. Cela veut dire qu’il faut, à nouveau, nous mettre ensemble, il faut une famille des Houphouétistes forte et que plus rien ne nous divise pour reprendre la marche de notre pays. Le Rhdp est là pour sauver la Côte d d’Ivoire et pour réussir cette mission de sauvetage, tout le monde doit s’impliquer : Pdci, Rdr, Mfa, Udpci », a-t-il milité. Poursuivant, le ministre de l’Economie numérique et de la Poste a fait remarquer que cette coalition constitue un poids électoral en Côte d’Ivoire. Pour lui, elle doit s’unir davantage pour les échéances locales à venir. D’abord, le référendum afin de réviser la Constitution, ensuite, rafler tous les postes électifs.

« Nous ne devons pas donner raison à nos adversaires. Le Rhdp constitue les 3/4 des électeurs. Donc, donnons une Constitution qui unisse les Ivoiriens ; parce que celle qui est là a divisé les Ivoiriens et envoyé la guerre. Ensuite, nous devons gagner tout pour être là encore pendant longtemps », s’est-il convaincu. Pour le reste, l’émissaire des républicains a demandé aux militants de se tenir loin des propos véhiculés par certains assoiffés de pouvoir. « On entend beaucoup de bruits par-ci et par-là. Il y a des gens qui parlent, parlent. Mais, ce ne sont pas tous ceux qui parlent qui savent. Laissez-les parler. Écoutons le silence des deux présidents (Bédié et Ouattara) parce que c’est là que la vérité se situe, et nulle part ailleurs », s’est convaincu l’orateur.

Moïse N’Dri (Correspondant)

Africatime CI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here