Home Politique RHDP: Après Bictogo, Hamed Bakayoko « humilié » par Kandia et autres

RHDP: Après Bictogo, Hamed Bakayoko « humilié » par Kandia et autres

RHDP: Après Bictogo, Hamed Bakayoko
RHDP: Après Bictogo, Hamed Bakayoko "humilié" par Kandia et autres

Les élus et cadres RHDP des régions de la Bagoué, du Tchologo et du Poro, dans le septentrion ivoirien, disent souhaiter la candidature d’Alassane Ouattara au scrutin présidentiel du 31 octobre prochain.

RHDP: Amadou Gon décédé, le Tchologo, la Bagoué et le Poro choisissent Alassane Ouattara

Qui pour représenter le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020, suite au décès subit du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, survenu le 8 juillet?

Lire aussi:   Chris Yapi : ses révélations sur l’armée d’Hamed Bakayoko et la mutinerie du 15 au 17 mai 2017

Les cadres et élus RHDP du Tchologo, de la Bagoué et du Poro ont déjà trouvé la réponse à cette épineuse question, seulement 4 jours après l’inhumation du candidat précédemment choisi pour représenter le parti à cette élection.

Mardi 21 juillet 2020, dans un complexe hôtelier à Abidjan, Mariétou Koné, Koné Kafana, Issa Coulibaly, Kandia Camara et autres ont, dans une déclaration conjointe, jeté leur dévolu sur le président sortant Alassane Ouattara dont le mandat arrive à échéance cette année.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Après les enlèvements de Doumbia et Koné, suspicion de retour d'escadrons de basse besogne

Pour eux, il est primordial pour la Côte d’Ivoire de préserver les acquis de développement réalisés sous l’ère de l’actuel chef de l’Etat, « qui font de la Côte d’Ivoire l’un des plus en progrès dans le monde ».

Nul besoin de porter leur choix sur un autre candidat. C’est pourquoi, ils souhaitent que le président Ouattara renonce à la décision prise solennellement le 5 mars dernier devant les deux chambres du Parlement ivoirien, de ne pas briguer un troisième mandat.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: l'ONU lève les dernières sanctions et retirera sa mission mi-2017

« Nous demandons au président de reconsidérer sa décision afin d’accepter d’être le candidat du RHDP à l’élection présidentielle 2020 », ont plaidé les élus et cadres RHDP des régions de la Bagoué, du Poro et du Tchologo.

Ce souhait d’un come back du président Ouattara qui intervient après la sortie hasardeuse d’Adama Bictogo sur la succession d’Amadou Gon Coulibaly, vient mettre à mal le ministre d’État Hamed Bakayoko dont les partisans attendent la candidature.

Source: afrique-sur7.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here