HomePolitiqueRetour de Gbagbo : Steve Beko donne 7 éléments capitaux à savoir

Retour de Gbagbo : Steve Beko donne 7 éléments capitaux à savoir

Retour de Gbagbo : Steve Beko donne 7 éléments capitaux à savoir
Retour de Gbagbo : Steve Beko donne 7 éléments capitaux à savoir

Le retour de Gbagbo en Côte d’Ivoire cristallise toute l’attention politique ivoirienne, mais pas que, les Ivoiriens également s’interrogent sur l’effectivité du retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. Viendra-t-il réellement, ne viendra-t-il pas ? C’est dans cette optique, Steve Beko, un élément fidèle au Président Laurent Gbagbo répond à 7 questions pour orienter ceux qui s’interrogent.

1- Le président Gbagbo sera-t-il en Côte d’Ivoire le 17 juin ?

La réponse est oui. A ce jour, rien ne permet de remettre en cause cette date. Le président Gbagbo sera effectivement en Côte d’Ivoire le 17 juin.

2- Dans quel état d’esprit se prépare son arrivée ?

Ce qu’il faut comprendre, c’est que le président a donné des instructions fermes afin que l’on serve la cause de la paix et de la réconciliation nationale. Ce n’est ni un slogan ni juste de la publicité. Il attache une grande importance à ce que chacun de nous abandonne les sorties belliqueuses. Tout partisan du président Gbagbo doit donc participer à créer un climat de sérénité autour de ce retour.

3- Est-ce que le gouvernement coopère effectivement ?

Oui ! Jusqu’à ce jour, les discussions avancent sereinement. Peut-être pas au rythme qu’on aurait souhaité mais elles avancent et des avancées notables sont enregistrées. Dans ces préparatifs, le gouvernement est un partenaire et non un adversaire. Tous les éventuels obstacles sont levés dans la concertation et la discussion.

Lire aussi:   Message à la Nation de Ouattara ce 31 décembre 2020 : retour de Gbagbo, Soro… un discours attendu

4- Comment s’organise le retour du président Gbagbo ?

Il y a trois entités qui travaillent d’arrache-pied pour réussir ce retour.

Il y a d’abord le SG Assoa Adou et le FPI qui conduisent les discussions avec le gouvernement à l’effet de faire respecter les droits du président Gbagbo en sa qualité d’ancien chef de l’état. En qu’ancien président de la république, il a droit à certains avantages dont le logement, une rente, la sécurité, le personnel de maison, etc. L’objectif est que ces droits soient tous respectés. Le chef de l’état a marqué son accord de principe. Les discussions techniques se poursuivent.

Puis, il y a le comité national d’accueil qui a été créé le 24 février. Il comprend des personnalités d’envergure et des chefs traditionnels. La présentation de ce comité a été faite au Palm Club en présence de Simone Gbagbo.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire/ Maurice Bandaman désigné candidat du RDR à Taabo pour les législatives

Et enfin il y a la coordination générale chargées des activités pour l’accueil du président Gbagbo pilotée par le ministre Emmanuel Monnet. Elle comprend 9 commissions techniques et regroupe tous les partis politiques proches du président Gbagbo.

5- Qui a lancé l’initiative de la collecte de fonds pour l’arrivée du président ?

C’est une initiative de la coordination générale et plus précisément de la commission finance où siègent d’éminentes personnalités toutes responsables. Ce n’est pas la volonté ou l’initiative de Steve Beko.

6- À Quoi vont servir les fonds collectés ?

Pour ce qu’il m’a été expliqué, concrètement, les fonds servent à financer tous les préparatifs autour de l’arrivée du président Gbagbo : la logistique, la mobilisation, la communication, la sécurité. Des personnes et des personnalités viendront de partout dans le monde. Il faut les accueillir, les loger, etc.

Je suis d’accord avec ceux qui disent que ça été mal lancé mais il faut croire en la sincérité de la démarche. Ce n’est pas tout on explique sur Facebook. Ceux qui le souhaitent sont libres de contribuer. C’est cependant curieux de constater que les plus véhéments ne sont pas les militants du RDR mais les partisans de Affi N’guessan et certaines personnes se revendiquant de certains leaders de notre famille politique. Bref.

Lire aussi:   Incroyable mais vrai, 6 députés RHDP pris en flagrant délit de faux : Le fameux constitutionnaliste Richard Martone n’existe pas

D’ailleurs tous les partis politiques proches du président Gbagbo mettent les mains à la poche pour réussir l’évènement. Le FPI a lancé la cotisation de toutes ses fédérations et cela se passe dans le calme depuis des jours. Au niveau de EDS aussi, une clef de cotisation a été faite et sans bruit. 

En dehors des questions purement financières, il faut retenir qu’un accueil populaire ne serait-ce que par parallélisme des formes impose une contribution populaire. Je m’arrête là.

7- Est-ce que je mange bien depuis mon arrivée en Côte d’Ivoire ?

Tous ceux qui m’ont déconseillé de manger chez les gens ne m’ont pas encore donné à manger. Merci

Voici donc l’interview que Steve Beko s’est accordée lui-même sur sa page Facebook. En espérant que ces informations rassurent ceux qui avaient des doutes à ce propos.

Source : Page Facebook Steve Beko