HomePolitiqueRetour de Gbagbo et Blé Goudé: »Rien n’est dit mais la condamnation...

Retour de Gbagbo et Blé Goudé: »Rien n’est dit mais la condamnation est là »

Retour de Gbagbo et Blé Goudé: ''Rien n'est dit mais la condamnation est là''
Retour de Gbagbo et Blé Goudé: ''Rien n'est dit mais la condamnation est là''

Dans un entretien exclusif du lundi 12 avril 2021, professeur Hyacinthe Nogbou, cadre du Cojep, parti politique de Charles Blé Goude, réagit au retour probable de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de son ministre de la jeunesse ainsi que d’autres sujets.

Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, envisage la création d’un statut de ministres gouverneurs. Est-ce selon vous dans le cadre de la décentralisation ou un garage pour les anciens ministres ?

Cela dépendra du contenu. Les ministres gouverneurs ont existé depuis Félix Houphouët Boigny. Il y avait des difficultés au niveau de l’ordre protocolaire mais si c’est réglé, tant mieux. La décentralisation est une bonne chose. Mais quel poids pour le ministre gouverneur ? Vous avez le Conseil régional, la mairie, maintenant les ministres gouverneurs, qui fait quoi ? C’est le cas de la question du ramassage des ordures ménagères où tous se rejettent la responsabilité mais tous savent prendre l’argent. Ensuite, les ministres gouverneurs seront-ils des fils de la région ou seront-ils des fonctionnaires comme les préfets ? Maintenant s’il s’agit d’une récompense des anciens ministres, ce sera autre chose.

Lire aussi:   La guerre au RACI : Tehfour Koné relevé de ses fonctions après sa sortie de prison fait des précisions

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé peuvent regagner leur pays après leur acquittement selon Alassane Ouattara, qui n’évoque pas les condamnations des deux hommes à vingt ans d’emprisonnement en Côte d’Ivoire ? Quelle analyse faites –vous de ce retour ?

Ouattara est dans la continuité de son discours. Il a dit que Laurent Gbagbo et Blé Goudé pouvaient rentrer. Ce débat revient à la Justice. Si quelqu’un qui a fait dix ans hors de son pays et est acquitté, souhaite rentrer, qu’il rentre. Maintenant s’il a des problèmes avec la Justice, c’est son problème. Rien n’est dit à ce sujet. Mais la condamnation est là. Nous saluons le verdict de la Cour pénale internationale. Même s’il a traîné, la vérité a éclaté. Malheureusement, il y a eu 3.000 morts. Qu’est-ce qu’on en fait ?

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Parti unifié, le député Anoblé Félix affirme que Houphouët-Boigny avait prévu la dissolution du PDCI

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé acquittés, le camp Ouattara n’est pas jugé. Alassane Ouattara a dit qu’il n’enverrait plus personne à la CPI. Qui est finalement responsable des 3.000 morts de la crise postélectorale ?

Nous nous posons la même question. Par enchantement ou par magie, des gens sont morts. Quelqu’un a tué et les enquêtes doivent situer les responsabilités.