Home Politique Retour de Gbagbo, des journalistes préviennent :  »Si on l’arrête, cela peut...

Retour de Gbagbo, des journalistes préviennent :  »Si on l’arrête, cela peut créer un soulèvement »

Retour de Gbagbo, des journalistes préviennent : ''Si on l’arrête, cela peut créer un soulèvement''
Retour de Gbagbo, des journalistes préviennent : ''Si on l’arrête, cela peut créer un soulèvement''

La nouvelle de l’allègement des restrictions de mouvements sur Laurent GBAGBO et Charles Blé GOUDE, ce Vendredi 28 Mai a été abondamment commenté dans les milieux journalistiques, d’autant plus que la décision de la Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI), intervient à seulement 5 mois de la présidentielle d’Octobre 2020.

En réaction à cette actualité, certains journalistes de la presse nationale nous ont fait part de leurs analyses suite à cette décision pour le moins surprenante, qui de l’avis de tous, provoquera inéluctablement une incidence sur le contexte pré-électoral particulièrement tendu de ces dernières semaines en Côte d’Ivoire.

Selon Pierre KOUAME, rédacteur en chef du site d’informations, ivoirematin.com, ‘’cette décision va remobiliser la base du FPI’’. ‘’Cela va constituer’’, poursuit-t-il, ‘’un véritable contrepoids au parti au pouvoir, si jamais GBAGBO accepte de revenir’’. Cependant, le patron de la rédaction d’ivoirematin.com craint ‘’qu’en cas de retour, si on l’arrête, cela peut créer un soulèvement’’.

Dans son analyse de l’impact que pourrait avoir cette levée de restrictions sur la configuration politique en Côte d’Ivoire, Nando Dapa, Secrétaire de la rédaction de ‘’La Gazette’’ pense plutôt que ‘’les choses n’ont pas véritablement bougé’’. ‘’On nous a servi du réchauffé. Ce que ses partisans demandent, c’est que leur leader arrive en Côte d’Ivoire. On ne peut pas dire qu’il y’a eu une avancée notable’’, estime-t-il. Par ailleurs, le confrère se montre pessimiste quant à un retour imminent de l’ex-chef d’état au pays. D’après son analyse, les chances de revoir Laurent GBAGBO sur les bords de la lagune Ebrié dans un avenir proche sont très minimes. ‘’Leur souhait de le voir dans l’immédiat ne sera pas exaucé’’, soutient-t-il. Selon lui, le FPI n’a d’autre choix que de consolider son alliance avec le PDCI-RDA, car, argumente-t-il, ‘’si le FPI veut aller en solo, c’est à leurs risques et périls’’.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Région de Gbêkê, confusion totale dans le Faafouè-Gossan, nanan N'Goran Koffi Il contesté par des femmes du canton

Une analyse également partagée par Gervais DJIDJI, Directeur du site proximite.ci, qui croit cependant à ‘’une libération totale’’. En cas d’alliance, prédit-t-il, ‘’le RHDP va devenir un chevreau par rapport au PDCI’’.

Dans la presse proche du FPI, le journaliste du quotidien, ‘’Notre voie’’, Guillaume GBATO, semble convaincu que l’ex-détenu de la prison de Scheviningen, fera de l’unité du parti, une priorité avant de songer à un accord avec le PDCI. D’ailleurs, pense-t-il, ‘’aujourd’hui que le Président GBAGBO est sorti de Bruxelles, cela va accélérer les choses. Le Président GBAGBO et le Président Affi sont bien obligés de discuter’’.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Jeannot Ahoussou-Kouadio répond à Adama Bictogo «Je suis assis sur le tabouret »

Pour justifier son optimisme, il nous révèle même que ‘’le processus de réunification est en cours, je peux même dire qu’il est très avancé’’.

Dans tous les cas, la probabilité d’un retour en Côte d’Ivoire du prédécesseur d’Alassane OUATTARA ne laisse personne indifférent, quoiqu’une condamnation à 20 ans d’emprisonnement par la justice Ivoirienne pèse sur lui, et compromet fatalement ses chances de prendre part à la compétition électorale d’Octobre prochain.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bousculé par l'actualité, Donwahi convoque la presse pour rassurer que les militaires sont bien rentrés en caserne

Raoul MOBIO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here