HomePolitiqueRetour de Gbagbo : ‘’Dans l’agacement’’, le FPI-GOR veut mettre Ouattara devant...

Retour de Gbagbo : ‘’Dans l’agacement’’, le FPI-GOR veut mettre Ouattara devant le fait accompli

Retour de Gbagbo : ‘’Dans l’agacement’’, le FPI-GOR veut mettre Ouattara devant le fait accompli
Retour de Gbagbo : ‘’Dans l’agacement’’, le FPI-GOR veut mettre Ouattara devant le fait accompli

Depuis le 11 Février dernier, le fossé entre le FPI-GOR et le régime en place à Abidjan autour de la question du retour de l’ancien président, Laurent Gbagbo, se fait de plus en visible.


Après 3 mois de négociations qui ont notamment abouti à la délivrance des passeports de l’ancien président en Décembre 2020, le FPI-GOR déplorait le 11 Février dernier l’absence de réactivité du gouvernement dans l’avancée des discussions sur les conditions de retour du prédécesseur d’Alassane Ouattara. 

Lire aussi:   #PSGOUV 2019-2020 : Les populations ressentent l’impact de sa mise en oeuvre, indique Sidi Touré

Éreintés par deux longues années d’attente depuis l’acquittement de l’ex président, les Gbagbo Ou Rien (GOR) semblent au bout du rouleau. 

Sans réaction concrète du pouvoir en place, le camp Gbagbo veut passer à la vitesse supérieure. En annonçant le retour imminent de l’ex président, qui soulignons le, ploie sous le coup d’une condamnation par la justice Ivoirienne à 20 ans de prison, le FPI-GOR a visiblement décidé de mettre le gouvernement devant le fait accompli. 

Lire aussi:   Des Vérités exclusives sur la rencontre Macron-Ouattara; ce que l'Élysée pourrait décider pour Soro

Comme l’expliquait Boga Sako Gervais, vice-président d’EDS dans l’entretien qu’il nous accordait ce Mercredi 24 Février, : ‘’Je pense qu’ils ont mûri leur décision. Je crois que dans le fond, il y’a une sorte d’agacement et de prise de responsabilité’’. 

Maintes fois reporté, le retour au bercail de Laurent Gbagbo, près de 10 ans après son extradition à la Haye, pourrait constituer le prochain bras de fer entre un pouvoir soucieux de démontrer son autorité, et le camp Gbagbo, agacé devant les tergiversations du gouvernement. 

Lire aussi:   Voici les images de l’un des meetings de l’opposition tenu il y a quelques heures en France

Raoul Mobio