HomePolitiqueRetour de Gbagbo : bagarres pour le contrôle dans les comités locaux...

Retour de Gbagbo : bagarres pour le contrôle dans les comités locaux d’accueil

Retour de Gbagbo : bagarres pour le contrôle dans les comités locaux d'accueil
Retour de Gbagbo : bagarres pour le contrôle dans les comités locaux d'accueil

Le retour de Laurent Gbagbo suscite un engouement chez les populations impatientes de le revoir après 10 ans d’absence due à sa déportation à La Haye. Deux grandes structures officielles ont été créées au plan national pour organiser ce retour: un comité national d’accueil et un comité opérationnel d’organisation du retour de l’ex-Président ivoirien. Ce comité opérationnel coordonné par l’ex-ministre Léon Emmanuel Monnet a créé des commissions techniques et autorisé la mise sur pied de coordinations régionales dans le pays et des coordinations à l’étranger.

Alors on se bouscule partout. Parmi les acteurs, certains sont animés de bonnes intentions et d’autres de mauvaises. Des personnes se précipitent pour mettre en place des comités d’accueil dans l’espoir d’en profiter pour se faire de l’argent sur le dos des populations et des cadres. Sous prétexte de préparer le retour de Laurent Gbagbo, des gens iront extorquer de l’argent aux villageois et aux travailleurs.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Retour de Gbagbo, Bédié demande à Guikahué de désigner des cadres du PDCI pour participer à l'organisation

Le Comité opérationnel d’organisation du retour de Laurent Gbagbo doit être très prudent sur la question. Il doit faire vite pour installer officiellement les coordinations régionales comme ce fût le cas le samedi 22 mai à Debrimou village de Dabou. Léon Emmanuel Monnet y a procédé à l’investiture de la coordination régionale des Grands ponts. Ainsi toutes les populations de Dabou, Jacqueville et Grand-Lahou savent désormais que Paul Wood Agnero et son équipe sont les seuls interlocuteurs de la région en ce qui concerne l’organisation du retour de Laurent Gbagbo. A Abidjan, le comité d’organisation Atchan pour l’accueil du président Laurent Gbagbo( COPA-LG) avait déjà été investi par Dr Assoa Adou secretaire général du FPI. Présidé par Joseph Aboua, ce comité entend mettre en première ligne le peuple Atchan propriétaire terrien d’Abidjan dans le cadre de l’accueil de Laurent Gbagbo. C’est une véritable course contre la montre à laquelle sont donc confrontés le coordonnateur général et son équipe pour éviter que des arnaqueurs soient les premiers sur le terrain. Mais avant que la coordination générale ne vienne dans une région, il faut que les cadres sérieux de cette région s’organisent vite.

Lire aussi:   Retour de Gbagbo à Abidjan : « le gouvernement ivoirien n’a pas reçu de requête »

Des sources proches de la diaspora évoquent aussi des bousculades à ce niveau. Après avoir organisé la résistance avec succès, les Ivoiriens de la diaspora veulent aussi contribuer au retour de l’ex-Président. Là-bas aussi une bonne coordination s’impose. Un voyage du coordonnateur général en Europe n’est donc pas à écarter.

Dan Opéli