HomePolitiqueRetour de Blé Goudé: Joël Poté fait des révélations

Retour de Blé Goudé: Joël Poté fait des révélations

Retour de Blé Goudé: Joël Poté fait des révélations
Retour de Blé Goudé: Joël Poté fait des révélations

Le vice-président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) chargé de la mobilisation, Joël Poté a levé le voile sur les tractations qui ont cours autour du retour de Charles Blé Goudé.

Lors de la 2eme étape de la caravane << retour du président Charles Blé Goudé>> initiée par l’Ujcojep, qui s’est tenue à Marcory le samedi 9 janvier 2021, le 4eme vice-président du Cojep Joël Poté a révélé une manœuvre qui a cours autour du retour de Charles Blé Goudé. Les démarches entreprises par le parti pour l’obtention du passeport de leur leader est à la traîne. << Ils ont donné deux passeports à Gbagbo. Pendant qu’on donne des passeports à Gbagbo, nous sommes allés faire une demande de certificat de nationalité à Gagnoa et on refuse le certificat de nationalité à Blé Goudé. On s’est dit qu’on ne comprend pas bien. On a fait une autre demande et on l’a déposé au tribunal de Yopougon. Le gars qui devait signer dit qu’on ne lui a pas encore donné instruction pour signer.>>

Lire aussi:   Blé Goudé depuis La Haye: « celui qui met le feu aux poudres aujourd’hui en Côte d’Ivoire s’appelle Ouattara »

Il estime qu’une telle stratégie vise à semer la division non seulement au sein du parti mais également entre Blé Goudé et Laurent Gbagbo. Toutefois, il a rassuré de la solidité des membres de l’organisation politique.

Poursuivant, le vice-président s’étonne qu’on refuse un certificat de nationalité à son président alors que la nationalité ne lui a pas été retiré. << On sait que le Chef de l’Etat peut arracher une nationalité à quelqu’un. S’ils n’ont pas arraché la nationalité à Blé Goudé, pourquoi on lui refuse le certificat de nationalité ? >> s’est-il interrogé.

Lire aussi:   Gbagbo et Blé Goudé engagés pour la réconciliation, ne sont pas des dangers pour la République !

Il a, par la suite, dénoncé cette manière d’agir qui prive un citoyen de ses droits. Un acte qui met à mal le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire.. <<Quand vous faites ça, et après on va regarder Compaoré à côté, vous allez dire qu’on est xénophobe. Vous ne pouvez pas refuser un certificat de nationalité à un citoyen ivoirien. Quand vous faites ça, quelle semence vous déposez dans nos cœurs à un moment où le pays a besoin de tous ses enfants ? Ce n’est pas élégant.>> a-t-il laissé entendre.

Lire aussi:   Mamadou Traoré à l'opposition : "Soro ne fera pas le sale boulot pour quelqu'un"

Le lancement de cette caravane a eu lieu le samedi 26 décembre dernier à Yopougon. Le Cojep souhaite que le retour de Laurent Gbagbo coïncide avec celui de Charles Blé Goudé vu qu’ils ont été envoyés à la CPI dans les mêmes circonstances. Et tous deux acquittés.