Home Politique Rencontre Gbagbo-Ouattara : KKB indésirable au palais présidentiel ?

Rencontre Gbagbo-Ouattara : KKB indésirable au palais présidentiel ?

Rencontre Gbagbo-Ouattara : KKB indésirable au palais présidentiel ?
Rencontre Gbagbo-Ouattara : KKB indésirable au palais présidentiel ?

Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo ont eu un entretien à huis clos ce mardi 27 juillet 2021, à la Présidence de la République. Cependant, l’on a constaté l’absence du ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Konan Kouadio Bertin dit KKB. Selon le quotidien Le Nouveau Réveil, par cette absence, « le pouvoir n’est pas à son premier geste ». Car, « lors de l’arrivée de Gbagbo en Côte d’Ivoire, le ministre de la Réconciliation et de la cohésion sociale était également absent à l’aéroport ».

« L’absence incompréhensible du ministre de la Réconciliation Le ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Konan Kouadio Bertin dit KKB était le grand absent de cette rencontre historique entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara. Et pourtant, il devrait être l’un des témoins privilégiés de ce premier tête-à-tête entre ces deux (02) adversaires politiques », a pointé le quotidien Le Nouveau Réveil, journal proche du PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le président du comité de gestion de la mosquée Sicogi Lem explique sa version des meurtres des «miliciens» du 25 février 2011

« Le président Alassane Ouattara a-t-il fait sciemment ? KKB n’a-t-il pas été associé à cette rencontre ? Le Palais a-t-il préféré le nouveau ministre Conseiller des Affaires politiques au ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale ? », s’est interrogé le journal de l’opposition. Puis d’indiquer que « certains ont vite fait de justifier cette absence remarquable de KKB par le fait qu’il était à la cérémonie de Traité d’amitié et de coopération (Tac) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso ».

Lire aussi:   Le ministre Konaté Sidiki depuis Bin-Houyé à Mabri. « Si tu continues…. on va-t’enfermer en prison

Aussi, le journal fait-il remarquer que le 17 juin 2021, lors de l’arrivée de Gbagbo en Côte d’Ivoire, le ministre de la Réconciliation et de la cohésion sociale était également absent à l’aéroport. Soulignons par ailleurs, qu’Alassane Ouattara a nommé à nouveau Ibrahima Cissé Bacongo, conseiller spécial, chargé des affaires politiques à la Présidence de la République de Côte d’Ivoire, ce lundi 26 juillet 2021. Fort curieusement, celui-ci nommé la veille, était présent à la rencontre.

Lire aussi:   Les organisations des droits de l’homme se retirent du procès de Simone Gbagbo

Source: Autres Sources

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here