Home Politique Réintégré à la DGI, Katinan répond à ses détracteurs :  » c’est...

Réintégré à la DGI, Katinan répond à ses détracteurs :  » c’est mon droit »

Réintégré à la DGI, Katinan répond à ses détracteurs :
Réintégré à la DGI, Katinan répond à ses détracteurs : " c'est mon droit"

Six mois après son retour en Côte d’Ivoire, l’ancien ministre de Laurent Gbagbo, Justin Koné Katinan a retrouvé sa place au sein du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat. En effet, il a été réintégré à la Direction générale des impôts (DGI) par les autorités ivoiriennes. Une réintégration qui a fait réagir toute l’opinion publique ivoirienne notamment celle de l’ancien de la galaxie patriotique, Jean-Yves Dibopieu qui avait accusé Koné Katinan de traiter avec le gouvernement ivoirien. Pour lui, cette intégration aussi simple et ressemble bien à une récompense.

Alors qu’il est actuellement présent au Burkina Faso pour participer aux assises de UNIR/MPS, le porte parole de PPA-CI qui a accordé une interview à la chaîne de télévision BF1 ce mardi 2 novembre 2021, a réagi à sa réintégration. Sans vraiment rentrer dans les détails, le porte-parole du parti de Laurent Gbagbo a expliqué que cette action découlait uniquement d’une droit et non d’une quelconque négociation avec qui que ce soit. Puis de promettre qu’une fois en Côte d’Ivoire, il répondra à ses détracteurs.

Lire aussi:   Hamed Bakayoko conseille : Ne vous amusez pas avec le Congrès

« C’est un sujet que je n’ai pas voulu aborder à l’étranger. Je vous en parlerai en quelques secondes parce que j’ai vu que ça fait couler beaucoup d’encre, j’ai donc décidé que c’est dans mon pays que je répondrai à mes détracteurs. Il s’agit tout simplement d’un droit que j’ai exercé. C’est mon droit. Ce n’est pas un geste de réconciliation, pas du tout. Je n’ai approché aucun ministre, je suis rentré d’exil et je suis allé demander que conformément à mon statut de réfugié, aux statuts de la fonction publique, j’ai le droit de reprendre mon boulot. On m’a indiqué les démarches à faire. Ce que j’ai fait moi-même. Je n’ai pas besoin de rencontrer qui que ce soit pour cela. C’est mon droit. Sur mon droit, je ne m’amuse pas du tout parce que c’est l’essence de notre combat politique. Je ferai l’éclairage quand je serai au pays », a-t-il promis.

Lire aussi:   Simone a refusé que Gbagbo quitte le pouvoir en 2011 ? Voici la réaction de Koné Katinan

Auteur :YANNICK LAHOUA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here