Home Politique Réintégration de Katinan à la DGI : Alfred Guéméné plaide pour les...

Réintégration de Katinan à la DGI : Alfred Guéméné plaide pour les proches d’Affi

Réintégration de Katinan à la DGI : Alfred Guéméné plaide pour les proches d'Affi
Réintégration de Katinan à la DGI : Alfred Guéméné plaide pour les proches d'Affi

Depuis le 21 Octobre, Justin Koné Katinan, porte-parole de l’ex chef d’état, Laurent Gbagbo et 2ème vice-président du Parti des Peuples Africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI), fait de nouveau partie des effectifs de la fonction publique, après la décision de sa réintégration au sein de la Direction Générale des Impôts (DGI).

La nouvelle fait la Une de l’actualité depuis ce Lundi 25 Octobre, et n’a pas non plus laissé indifférent Alfred Guéméné, secrétaire général adjoint du Front Populaire Ivoirien (FPI) chargé de l’animation politique et du dialogue social.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Le Gouvernement annonce une mission économique belge à Abidjan conduite par son Altesse Royale

Pour cet ancien leader syndicaliste qui nous transmettait ce Mardi, son analyse suite à cette décision politique, il importe que le chef de l’état, Alassane Ouattara, rende également justice aux proches d’Affi Nguessan, tombés selon lui en disgrâce pour leur engagement politique. ‘’Le saviez-vous ? Tous les agents de la BCEAO qui ont collaboré avec Koné Katinan pour maintenir la BCEAO en activité minimale, ont été tous virés sans dédommagement en 2011.

Les GORS ont accusé le président Affi de tous les péchés d’Israël parce qu’il a engagé le parti dans le dialogue afin que nous sortions de la belligérance, que les exilés rentrent, que le pouvoir dégel les comptes, que les pro-gbagbo soient réintégrés dans l’administration publique, que les prisonniers politique recouvrent la liberté comme lui, que la CEI soit révisée…et que nous en arrivions à une normalisation de la vie politique en Côte d’Ivoire…’’, soutient-t-il.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Abidjan, l'UNESCO ouvre son premier centre d'incubateur jeunes


Et de rajouter, ‘’Malgré cela, le président Affi a obtenu la libération de plus de 300 prisonniers, la réintégration de certains fonctionnaires dont Michel Gbagbo, et le dégel de leurs comptes’’.


‘’Curieusement’’, s’étonne-t-il, ‘’ce sont les militants proches du président Affi qui ont plutôt été débarqués de l’administration après les élections législatives de 2016. Ils sont encore à la maison’’. Pour Alfred Guéméné, ‘’Aujourd’hui, au moment où Koné Katina réintègre sa fonction aux impôts, il ne serait pas infamant pour le président Ouattara de prendre en compte la situation de tous ces Ivoiriens’’.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Ouattara remplace ses chefs de l'armée, de la police et de la gendarmerie

Raoul Mobio

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here