HomePolitiqueQue des épreuves pour le FPI! L’un de ses militants mis aux...

Que des épreuves pour le FPI! L’un de ses militants mis aux arrêts

Que des épreuves pour le FPI! L'un de ses militants mis aux arrêts
Que des épreuves pour le FPI! L'un de ses militants mis aux arrêts

Depuis hier à 17h, le parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ne retrouve plus le sommeil. Le FPI aura encore du file à retordre avec cette nouvelle. En plus de l’arrestation de plusieurs leaders de l’opposition, notamment Pascal Affi N’Guessan du FPI branche légale, un autre membre bien actif a été enlevé.

En effet, selon l’information recueille auprès du Média PDCI 24, le camarade Yves P. Aguédé, federal Adjoint de la fédération de Cocody a été arrêté depuis 17 heures (mercredi 26 novembre 2020) par des hommes inconnus et conduit vers une destination inconnue. En fait, nous sommes tous sans ignorer que l’élection présidentielle de 2020 en côte d’ivoire a été fortement controversée par l’appel incessant de l’opposition à une désobéissance civile, par des dégâts bien visibles par les décès que par les dégâts matériels. On se souvient que dans certains endroits de Cocody, des bus avaient été incendiés et d’autres dommages que nous ne citerons. Et ces conséquences sont l’effet du bras de fer entre le parti au pouvoir( RHDP) et son opposition. Aussi, certains cadres du gouvernement avaient promis qu’ une lumière serait faite sur cette affaire, que les responsabilités seraient situées. C’est sans doute la raison pour laquelle ce jeune militant de l’opposition, en occurrence le FPI dont il est le fédéral à cocody n’est toujours sans aucune nouvelle. Toujours est-il que, si des faits ne lui étaient reprochés, il ne serait pas enlevé car pourquoi n’arrête-t-on pas tous ceux qui militent pour l’opposition ? Mais quand on sait que certains cadres de l’opposition avaient été arrêtés puis retrouvés dans des prisons, voir mis aux arrêts, il y a bien de quoi s’inquiéter pour ce cadre du parti FPI.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Les agents de l'Autorité Nationale de l'Aviation Civile démentent avoir exigé le départ de leur DG

C’est aussi l’occasion de rappeler que l’opposition veut faire place au dialogue mais demande un préalable, notamment la libération de tous les exilés politiques, ceux qui sont détenus sans aucune forme de procédure judiciaire. En un mot, que des actes concrets soient posés par le gouvernement qui leur donnerait un brain d’espoir pour espérer que ce dialogue aboutisse sinon autant rester sur sa position, celle de s’opposer à la victoire du président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2020.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Pour la promotion de la femme dans le secteur de l'art, l'INSAAC et le Centre d'Action Culturelle d'Abobo signe une convention

Source: opera