Home Politique Propos de Gbagbo sur Affi: réaction d’un vice-président du FPI

Propos de Gbagbo sur Affi: réaction d’un vice-président du FPI

Propos de Gbagbo sur Affi: réaction d'un vice-président du FPI
Propos de Gbagbo sur Affi: réaction d'un vice-président du FPI

Raphaël Kouassi, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) proche de Pascal Affi N’Guessan s’est prononcé sur les propos de Laurent Gbagbo qui a estimé qu’Affi est un « caillou » qu’il faut contourner pour avancer. Dans un texte publié sur les réseaux sociaux ce mercredi 11 août 2021, le proche de d’Affi N’Guessan a fait savoir que le saut ou le contournement de la pierre, aussi insignifiante soit-elle, n’est pas une solution.

Le vice-président du FPI, Raphaël Kouassi proche de Pascal Affi N’Guessan a donné une réponse à l’ancien président de la République Laurent Gbagbo. De fait, lors du comité politique organisé par les Gbagbo ou rien appelés « GOR » Laurent Gbagbo a déclaré : Laissons Affi avec l’enveloppe qu’il détient et nous,nous allons prendre la décision dès aujourd’hui de créer notre propre parti avec le même contenu ». Estimant que Affi est un « caillou » qu’il faut sauter ou contourner pour avancer.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : comment la France a laissé fuir les pilotes du bombardement de Bouaké

Ainsi, pour Raphaël Kouassi, « Laurent Gbagbo, le nationaliste, le patriote, le panafricaniste, le justicier ; le triomphateur de la CPI ; et, de la Projection de toutes ces générations en quête de réalisation et soupirant pour une société plus saine et plus égalitaire, a troqué sa tunique. Il n’est plus le Leader annoncé ou espéré. Il est le Chef, le monarque, le tribun…Il fait les pouvoirs et les défait. Il se substitue à la loi. Celle de son parti qui constitue, malheureusement pour lui, et pour ‘’tous’’, un élément de son patrimoine personnel ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le procureur va faire appel de l'acquittement de Laurent Gbagbo, la réplique de sa défense

Aussi, a-t-il ajouté : « Le saut ou le contournement de la pierre, aussi insignifiante soit-elle, n’est pas une solution. Encore moins une stratégie ! Pis, cet opprobre que tu jettes sur l’un des plus fidèles de tes compagnons et ‘’adeptes’’, se situe aux antipodes de tes propres convictions que tu as résumées dans ta fameuse expression : « asseyons-nous et discutons » ; et referme à jamais, le chantier de la réconciliation que l’on disait ouvert par les premières rencontres qui ont sanctionné ton retour en terre d’Eburnie ».

Lire aussi:   Retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire: les ultimes tractations ?

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here