HomePolitiqueProchain gouvernement ivoirien après les législatives : voici les noms qui circulent

Prochain gouvernement ivoirien après les législatives : voici les noms qui circulent

Prochain gouvernement ivoirien après les législatives : voici les noms qui circulent
Prochain gouvernement ivoirien après les législatives : voici les noms qui circulent

La Côte d’Ivoire aura certainement un nouveau gouvernement après les législatives du 06 mars 2021.

À en croire notre confrère de Soir Info, le président Alassane Ouattara a commencé à travailler sur ceux qui vont composer cette nouvelle équipe gouvernementale.

Qui seront donc les heureux?

Selon le Journal, le Dr Aka Aouélé, actuel ministre de la Santé et de l’hygiène publique, qui a maîtrisé la période sensible de la pandémie de la Covid-19, devra être reconduit à son poste.

Le secrétaire d’État, Dr Brice Kouassi devrait se voir confier le ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Lire aussi:   Législatives-Séguéla: la candidature d’ Hamed Bakayoko divise le RHDP

Cissé Ibrahima dit Bacongo, qui fait l’unanimité dans l’opinion pour ses travaux d’Hercules à Koumassi en tant que Maire, devrait faire un come-back reluisant dans le système un ministère clé.

Les ministres Vagondo Diomandé de l’intérieur et de la sécurité, Amédé Kouakou de l’équipement et de l’entretien routier et Richard Donwahi des Eaux et Forêts devraient rempiler au prochain gouvernement.

En plus de ces anciens, d’autres noms circuleraient dans le bloc notes des premières autorités.

Lire aussi:   Guillaume Soro : « je demande en urgence au Président Bédié de mettre en place le Conseil de Transition »

Il s’agit de Dimba Pierre, un commis de l’État apprécié, dit-on, par le président Alassane Ouattara.

Également Noufé Lékiepté Michel, l’actuel flambeau du Bounkani qui fédère les populations à sa cause.

Les députés Silué Kagnon, Dr Sacko Mamadou et la présidente de Ci-femme, Adjara Sangaré épouse Doumbia, tous trois cadres du nord, dont les actions de développement et leurs engagements politiques dans leurs régions respectives dans le Poro et dans le Folon sont relevées, pourraient, eux aussi, faire leur entrée dans ce gouvernement.

Lire aussi:   Législatives / La candidature de Yasmina en souffrance à Cocody ? Le PDCI aurait un autre candidat

Pour le compte de la société civile, le notaire international Me Zéhouri Paul Arnaud, président de l’observatoire pour le développement, l’amitié et la paix en Côte d’Ivoire, l’un des acteurs de développement dans la région du Lôh-Djiboua et Ebrin Yao Rémi, président de la plateforme des jeunes de la société civile ivoirienne, sont, eux aussi, dans le starting-blocks pour ce futur gouvernement.

Bien évidemment, tous les noms qui circulent pour la formation prochaine du gouvernement tiendront compte des résultats des législatives du 06 mars prochain.