Home Politique Présidentielle 2025 – limitation de l’âge : Mabri prend position

Présidentielle 2025 – limitation de l’âge : Mabri prend position

Présidentielle 2025 - limitation de l'âge : Mabri prend position
Présidentielle 2025 - limitation de l'âge : Mabri prend position

Dr Albert Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) s’est prononcé sur le renouvellement de la classe politique ivoirienne le samedi 25 septembre 2021, lors de la 2e session de son parti.

Faut-il limiter à 75 ans l’âge des candidats aux différentes élections ? La scène politique ivoirienne est animée par le débat sur la limitation de l’âge des candidats à la présidentielle. Une polémique relancée par le journaliste et député Assalé Tiémoko. Le 25 septembre 2021, lors de la tenue le samedi de la deuxième session de l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI), son président Mabri Toikeusse a fait connaître sa position sur le sujet.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire / Une juriste émet des réserves sur la compréhension du texte par les électeurs

“Ce qui me gêne dans le débat qui a cours, c’est sa personnalisation. C’est qu’on cite des gens qu’on vise“, a-t-il déploré. Et de poursuivre : “ La loi doit être impersonnelle“.

Pour le chef du parti de l’arc-en-ciel, la limitation de l’âge à 75 ans doit être soumise à un référendum afin que le peuple de Côte d’Ivoire puisse décider librement.

Doit-on renouveler la classe politique ?

La vie politique ivoirienne est dominée par trois personnalités, les présidents Bédié (87 ans), Laurent Gbagbo (76 ans) et Alassane Ouattara (79 ans), et l’on parle de plus en plus de renouvellement de la classe politique.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Kassaraté révèle l'existence d'un service d'écoute français au palais présidentiel

Dans les différentes formations politiques, des personnalités comme Jean-Louis Billon du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), et bien d’autres se sont déjà signalées. Concernant le renouvellement de la classe politique, Mabri Toikeusse, président de l’UDPCI, estime qu’il s’agit d’un phénomène naturel.

“Le renouvellement des générations est un phénomène naturel. Tous, nous naissons, nous grandissons, nous vieillissons et ce qui nous préoccupe, c’est de savoir si les enfants sont prêts. C’est comme ça aussi la vie politique et ce ne sont pas mes aînés Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara qui diront le contraire“, a-t-il expliqué. Et de proposer : “ Le renouvellement de génération doit être notre préoccupation si nous aimons la Côte d’Ivoire. Maintenant, s’il doit y avoir un projet de loi qui nous conduise à ça, je souhaite que les choses se fassent dans la forme“.

Lire aussi:   Macron annoncé pour une visite à Abidjan en novembre prochain (Officiel)
source : 7info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here