Home Politique Présidentielle 2020 / Nouvelle mission CEDEAO à Abidjan : le coup de...

Présidentielle 2020 / Nouvelle mission CEDEAO à Abidjan : le coup de grâce de l’opposition ?

Présidentielle 2020 / Nouvelle mission CEDEAO à Abidjan : le coup de grâce de l'opposition ?
Présidentielle 2020 / Nouvelle mission CEDEAO à Abidjan : le coup de grâce de l'opposition ?

Entre boycott actif dans le camp de l’opposition politique ivoirienne et démonstration de force de mobilisation du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire, la journée d’hier nous aura montré de toutes les couleurs en cette période de campagne électorale.

En effet, nous en avons eu de toutes les sensations hier. Le président Alassane Ouattara et les hauts cadres du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix en Côte d’Ivoire étaient à Bouaké hier pour le lancement officiel de la campagne électorale du candidat du parti, le président sortant.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Election d'Amadou Soumahoro, le PDCI dénonce une parodie d'élection et saisit le conseil constitutionnel

Comme on pouvait s’y attendre, les populations ivoiriennes de cette localité du pays sont sortis massivement pour témoigner de leur attachement à la nouvelle candidature du Président Alassane Ouattara. L’organisation de l’événement avait annoncé au moins 200 milles personnes sur le nouvel espace dénommé  » Place Alassane Ouattara de Sakabo  » à Bouaké.

Pourtant, de l’autre côté, l’opposition politique ivoirienne annonçait officiellement, lors d’une conférence de presse au domicile du candidat Henri Konan Bédié son retrait du processus électoral en cours et invitait ses militants et sympathisants à boycotter la distribution des cartes d’électeurs entamée le 14.

Lire aussi:   Les « parrainages citoyens », technique électorale d’exclusion des rivaux politiques en Côte-d’Ivoire

Une situation politique très compliquée qui semble inquiéter la communauté internationale. Ainsi, après la mission conjointe de l’ONU, UA et la CEDEAO la semaine dernière et l’entretien entre Henri Konan Bédié et Nanan Akufu Addo, président du Ghana, une nouvelle mission ministérielle de la CEDEAO sera à Abidjan ce 18 octobre.

Son objectif est de tenter, une fois de plus, de convaincre les différentes parties de la nécessité de trouver un accord profitable à tous, en vue de d’éviter une nouvelle crise post-électorale en Côte d’Ivoire. 

Lire aussi:   Présidentielle 2020, Gnamien Konan jette l’éponge

Vu l’engagement du président Alassane Ouattara de respecter la date constitutionnelle du 31 octobre, cette mission s’apparente à la dernière chance de l’opposition politique ivoirienne de participer à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here