Home Politique Présidentielle 2020 : à 2 semaines de l’élection, KKB demande un dialogue

Présidentielle 2020 : à 2 semaines de l’élection, KKB demande un dialogue

Présidentielle 2020 : à 2 semaines de l'élection, KKB demande un dialogue
Présidentielle 2020 : à 2 semaines de l'élection, KKB demande un dialogue

Devant les ambassadeurs européens mardi, Kouadio Konan Bertin a renouvelé son vœu d’un dialogue sincère entre les acteurs politiques avant le 31 octobre, gage d’une élection sans violence.

« En deux ‘semaines, c’est encore possible d’aller au dialogue. La Côte d’Ivoire doit renouer avec la paix », a indiqué ce mardi 13 octobre 2020, Kouadio Konan Bertin, candidat indépendant à l’élection présidentielle, lors d’une rencontre avec les ambassadeurs de pays de l’Union européenne.

Lors de cette visite dont l’objectif était, pour la délégation diplomatique européenne, d’échanger sur la vision du candidat et les conditions d’une élection paisible, KKB a invité les animateurs de la vie politique à s’inspirer des enseignements de Félix Houphouët Boigny pour éviter à la Côte d’Ivoire une nouvelle crise post-électorale

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Accusé de rouler pour KKB, le délégué PDCI de Sikensi, dément

« Felix Houphouët Boigny qui a bâti cette Côte d’Ivoire, qui a éduqué de plus près Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, et à qui Gbagbo Laurent s’est frotté comme opposant, était un homme de paix. Houphouët ne peut pas être mort avec le génie ivoirien. Nous, classe politique de Côte d’Ivoire, nous devons accueillir les efforts des autres. Mais nous devons aussi faire preuve de génie et faire en sorte que nous puissions économiser les crises à répétitions, la guerre et servir à nos enfants un avenir radieux qui passe par la paix et la stabilité ».

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : l’affaire de trop pour Guillaume Soro ?

KKB a salué cette constante de l’Union Européenne à accompagner la Côte d’Ivoire dans les moments difficiles. Il souligne cependant qu’il revient aux Ivoiriens de privilégier le dialogue pour bâtir la paix.

« Ils sont là pour nous aider à privilégier, à rechercher le dialogue pour rebâtir la paix, pour que notre pays s’inscrive à nouveau dans la stabilité. Sans la paix, rien n’est possible. C’est pourquoi, il faut saluer leurs efforts mais, en même temps, ils ne viennent que pour nous aider, pour nous accompagner. Le reste, le plus important dépend de nous les Ivoiriens ».

Lire aussi:   Tueries des femmes d’Abobo : ’’ c’est le RHDP qui a confectionné les certificats de décès à la mairie’’ (Témoin)

La délégation européenne était composée de 9 représentations diplomatiques et conduite par son ambassadeur en chef S.E.M. Jobst Von Kirchmann

source: rue80

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here