HomePolitiquePremier gouvernement militaire en Côte d’Ivoire : il y a 21 ans

Premier gouvernement militaire en Côte d’Ivoire : il y a 21 ans

Premier gouvernement militaire en Côte d’Ivoire : il y a 21 ans
Premier gouvernement militaire en Côte d’Ivoire : il y a 21 ans

Le 4 janvier 2000, la Côte d’Ivoire s’est dotée de son premier gouvernement militaire après le coup d’Etat du 24 décembre 1999 qui a renversé le Président de la République légal Henri Konan Bédié. 21 ans après, nous faisons un rappel de la composition de ce gouvernement dirigé par le général de Brigade Robert Guéhi, chef de la junte militaire et du Conseil national de salut public (CNSP)

Ci-dessous les membres du gouvernement du 4 janvier 2000

1-Président de la République, Ministre de la Défense : Général de Brigade Gueï Robert (CNSP)

2-Ministre d’Etat Chargé de la Sécurité : Général Palenfo Lassana (CNSP)

3-Ministre d’Etat Chargé des Infrastructures et des Transports : Général de Brigade Aérienne Coulibaly Abdoulaye  (CNSP)

Lire aussi:   Le RHDP à propos de Simone Gbagbo : elle « est en train de monter les communautés les unes contre les autres »

4-Ministre d’Etat Chargé de la Planification, du Développement et de la Coordination du Gouvernement : SEM. Seydou Elimane Diarra (Indépendant)

5-Ministre des Relations Extérieures : M’Boua Christophe Valentino (Diplomate)

6-Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation : Issa Diakité (Préfet de région)

7-Ministre des Gardes des sceaux, ministre de la Justice : N’Gatta Essy (Avocat)

8-Ministre de l’Economie et des Finances : N’Golo Coulibaly (Rassemblement Des Républicains)

9-Ministre de la Culture et de la Francophonie : Diabaté Henriette (Rassemblement des Républicains)

10-Ministre de l’Agriculture et des Ressources animales : Koffi Luc (Indépendant)

Lire aussi:   Un trou de plus de 1.3 milliard FCFA découvert à la Mupemenent-ci après un audit ?

11-Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme : Anipo Daniel (Parti ivoirien des travailleurs)

12-Ministre de la Santé et de la Protection sociale : Bamba Moriféré (Pari pour le progrès et le socialisme)

13-Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Sery Bailly (Front populaire ivoirien)

14-Ministre de l’Education Nationale : Amani N’Guessan Michel (Front populaire ivoirien)

15-Ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle : Monnet Léon Emmanuel (Front populaire ivoirien)

16-Ministre de la Communication : Lévy Niamké (Journaliste)

17-Ministre de la Construction et de l’Environnement : Vincent Essoh Lohoues (Parti démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement démocratique africain)

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Depuis Kinshasa, Soro révèle «ceux parmi le Rhdp qui m'insultent sont ceux que j'ai sauvé de la clochardise»

18-Ministre de l’Emploi et de la Fonction Publique : Oulaye Hubert (Front populaire ivoirien)

19-Ministre des Mines et de l’Energie : Daouda Thiam (Indépendant)

20-Ministre de la Solidarité et de la Promotion de la Femme : Yaï Constance (Société civile)

21-Ministre de la Jeunesse et des Sports : Colonel-Major Mathias Doué (CNSP)

Ce gouvernement de 21 membres a été le point de départ de la dislocation du Front républicain constitué par le Front populaire ivoirien et le Rassemblement des républicain, et par voie de conséquence, le début de la guéguerre entre Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara.