Home Politique PPA-CI de Gbagbo :  » le ton vient d’être donné »

PPA-CI de Gbagbo :  » le ton vient d’être donné »

PPA-CI de Gbagbo :
PPA-CI de Gbagbo : " le ton vient d'être donné"

Ferro Bally, journaliste ivoirien, fait une analyse sur la mise sur les rails du Parti des peuples africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI) de Gbagbo.

Laurent Gbagbo a mis sur les rails le Parti des peuples africains- Côte d’Ivoire (PPA-CI), formation qui se veut « une force politique de la gauche socialiste », attachée à la souveraineté de nos États et au panafricanisme.

A son lancement, le parti a adopté, comme ligne politique et idéologique, le socialisme démocratique ou économie socialiste de marché. Et le ton vient d’être donné avec les trois premiers organes rendu publics le lundi 25 octobre 2021: le Conseil stratégique et politique (le cerveau), la présidence exécutive (la tour de contrôle) et le secrétariat général (la cheville ouvrière).

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: Rencontre entre Bédié et Soro la “semaine prochaine”

Les premiers responsables de ces organes – Assoa Adou, Hubert Oulaye Marc-Arthur et Damana Adia dit Pickass – ne sont pas seulement des anciens réfugiés au pays de l’Osagyefo Kwame Nkrumah, premier président ghanéen. Ce chantre du panafricanisme disait: « Je ne suis pas né en Afrique; c’est l’Afrique qui est née en moi ».

Ils représentent, par leur formation idéologique, la nouvelle ligne politique affichée, qui est un renoncement à celle conduite durant le mandat de Laurent Gbagbo (octobre 2000 – avril 2011).
L’ancien président de la République a accédé au pouvoir avec un programme construit autour de l’économie sociale de marché. Ce programme, conçu entre les deux guerres mondiales en Allemagne, était destiné à contrer la révolution socialiste triomphante en ex-URSS.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Menace sur la sécurité du pays, le porte parole du parti au pouvoir « Ouattara a besoin de vérité et non de laudateurs »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here